Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Antidote-stress- le secret pour parler en public

L’occasion de parler en public est pour beaucoup d’entre nous un facteur de stress intense. Animant des séminaires de développement personnel, je fais généralement des conférences pour présenter les sujets de mes ateliers.

Pendant des années j’ai vécu l’enfer, avant et pendant ces conférences. J’ai tout essayé, même de boire un verre avant pour me décontracter. Ce qui, entre parenthèses, ne faisait qu’amplifier mon angoisse car le vin n’a pas la réputation de clarifier les idées même si, parfois, il enlève les inhibitions.COMMENT J’AI SURMONTÉ MA PEUR DE PARLER EN PUBLIC

Mais la solution, simple et totalement inattendue, a surgi justement au début d’une conférence (en portugais).
J’avais, en plus de mon stress habituel, la peur que mon auditoire portugais ne comprenne pas ce que je disais alors que je m’exprime parfaitement bien dans cette langue.

 changer-ou-pas-changerJe me lance ou pas ?

Alors quel était ce secret  ?

Avant de vous le dévoiler je vais donner un autre secret. PLUS VOUS MONTREZ VOTRE VULNÉRABILITÉ, PLUS VOUS ÊTES FORT et vous allez tout de suite comprendre pourquoi.
Le secret c’est que, lorsque vous arrivez devant votre auditoire,  vous leur dites tout simplement  CE QUE VOUS RESSENTEZ LÀ, à cet instant précis.

Cela peut être quelque chose comme :

« je suis mort(e) de frousse, vraiment j’ai peur de bégayer, de dire des bêtises, je transpire,  j’aimerais bien être ailleurs »

ou

« je me sens un peu mal à l’aise car j’ai peur de .. »

 

Vous VERBALISEZ  SIMPLEMENT votre ressenti au moment où vous parlez:  peur, angoisse, stress, mal à l’aise, etc.

POURQUOI DIRE CE QUE NOUS RESSENTONS ?

Est-ce que les gens ne vont pas se moquer de nous ? Non, au contraire nous allons voir pourquoi.
Tout d’abord, voyons pourquoi nous avons réellement peur de parler en public ?

Nous sommes angoissés à l’idée que les gens puissent découvrir que nous avons PEUR de bégayer, de dire des bêtises, de ne pas avoir l’air à l’aise, etc.

Donc, si nous montrons notre vulnérabilité, si nous avons l’humilité  de dévoiler ce qui nous stresse,  il n’y plus de raisons d’avoir peur que les autres découvrent ce qui nous effraie puisque nous avons déjà « verbalisé » nos peurs à notre auditoire. Simple et efficace.

De plus, je peux vous assurer que le langage du coeur fonctionne. C’est d’ailleurs le seul qui fonctionne sur toute la planète. Qu’importe la couleur de peau, da religion, da langue. Pas besoin de traducteur. Les gens « SENTENT » quand vous parlez avec le coeur et il se crée immédiatement un courant d’empathie et de sympathie.

En vous soulageant de votre fardeau vous gagnez en confiance et devenez un orateur décontracté.

J’ai expérimenté cette technique des dizaines de fois et ça marche. Ce « secret » a littéralement transformé la vie de dizaines de clients et amis .
En réalité, ce « secret » n’en est pas.  Montrer sa vulnérabilité  est le meilleur chemin pour atteindre la sérénité  et le BONHEUR.

Plus vous parlez de vos sentiments, plus vous dites ce que vous ressentez, plus le courant passe, plus vous êtes en empathie avec les autres.
Moins vous parlez de ce que vous ressentez, plus vous vous « enfoncez » dans la peur que l’autre découvre vos ‘lacunes » et plus vous vous piégez dans la prison des apparences.

Parce que ce qui vous empoisonne l’existence, c’est la PEUR, la PEUR  que les autres découvrent que vous n’êtes pas parfait.

Exercices de développement personnel

Exercice : Vous allez sourire tous les jours à une ou deux personnes dans la rue. Simplement.

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

17 Réponses to “Antidote-stress- le secret pour parler en public”

  1. […] notre organisme juge « agressif ». La peur surgit  car il y a toujours une peur derrière le stress (voir […]

  2. 27 mai 2011

    Sylvain Répondre

    Si je peux me permettre aussi une petite chose:
    Ayant suivi de nombreuses formations pour apprendre à animer des séminaires, bien souvent le stress vient du fait que nous sommes plus à propos de nous » faut que je fasse bien et que je sois bon » au lieu d’être à propos de « faire passer le message » du séminaire lui même et se donner totalement pour les autres autres.
    Et comme tu dis, déjà le fait de le dire permet de passer à autre chose.
    C’est un peu comme si on avait fait une tache sur notre cravate et que l’on veuille la cacher. Plus on veut la cacher et moins nous sommes à l’aise. Au lieu de le dire, comme ça tout le monde est au courant et on peut enfin se détendre.

    Merci pour ton article Sylviane

    Sylvain

    • 27 mai 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Oui, je suis complètement d’accord avec toi. Quand je vois l’argent que l’on dépense dans des formations pour arriver à parler en public (je ne critique pas c’est seulement une constatation car tout le monde n’est pas prêt à s’exposer) alors que finalement c’est si simple. Encore faut-il s’en rendre compte

      Merci Sylvain pour ton commentaire

      • 9 juin 2011

        Lurraine Répondre

        At last, soemnoe comes up with the « right » answer!

  3. […] vous avez lu mon article sur comment parler en public sans trac, vous savez que j’ai mis longtemps à dépasser ma peur de parler en public. Et pourquoi […]

  4. 26 août 2011

    Michele Répondre

    Sylviane,

    Effectivement, suite à ton commentaire de mon article sur la vulnérabilité http://www.surlechemindesoi.com/le-pouvoir-de-la-vulnerabilite/#comments, il est certain que nous sommes « branchées sur la même longueur d’ondes » 🙂 et nous entrons en résonance voir même en « raisonance ».

    Ce serait trop long à raconter ici, mais pour l’anecdote j’ai vécu la même expérience que toi la première fois que j’ai animé une formation devant des adultes. Je m’en sers maintenant comme exemple dans mes séances de gestion des émotions, d’affirmation de soi et de sortir de notre zone de confort…qui n’est pas si confortable que ça !
    Merci de tes commentaires, bravo et à bientôt,
    Michèle
    le dernier article de Michele ,Le pouvoir de la vulnérabilitéMy Profile

  5. […] Vous n’aurez plus besoin d’avoir peur que les autres découvrent vos peurs puisqu’ils savent déjà ce qui vous effraie . Est-ce que ça réussit ? Oui, c’est comme ça que j’ai perdu ma peur de parler en public (lisez l’article http://sos-stress.com/antidote-stress-le-secret-pour-parler-en-public/); […]

  6. Salut Sylviane,

    C’est tellement vrai ce que tu dis que je ne peux qu’approuver d’expérience !

    Concernant le sourire, je le maintiens au quotidien car c’est un bon moyen d’attirer le bonheur à soi…

    A très bien Sylviane 🙂
    le dernier article de Ali du blog « La Reflexologie&Le Bien Etre » ,Voici LE massage visage anti ridesMy Profile

    • 2 juillet 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Ali

      Sourire est souvent déterminant dans les contacts entre les gens car je préfère voir un visage joyeux que quelqu’un qui fait « la tronche » excuse le langage mais c’est tellement vrai et le sourire appelle d’autres sourires

  7. 1 juillet 2013

    Jérémie Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Je suivis tes conseils sur l’article « apprendre à dire non », et je t’en remercie.

    Au cours des mes expériences, j’ai du jusqu’ici faire de nombreuses présentations orales.

    Je suis d’accord sur le fait qu’exprimer ses sentiments de l’instant à son auditoire peut déstresser.

    Cependant, peut être que cela ne s’applique pas devant tout type d’auditoire. J’imagine mal dire « Je n’ai jamais été à l’aise devant des Jurys » à, justement, un jury (lors de mes études supérieures par exemple). Quoi que ça pourrait être marrant.

    Après je me mets aussi à la place de l’auditoire : souvent on peut voir des femmes ou homme (plus souvent des femmes), dire avec un rire de cruche : »je suis un peu stressée, hihi ». Et ça moi, quand je l’entens, ça m’énerve.

    Donc oui, dire ce qu’on ressent, pour se soulager, d’accord, mais je ne suis pas sur qu’il est possible de le faire devant tout auditoire.

    Merci pour ton article 😉 !

    A toute 🙂

    Ps : je reviendrai surement sur ce site :p !

    Jérémie

  8. 2 juillet 2013

    sylviane Répondre

    Bonjour Jérémie

    Effectivement dire à un jury que tu n’es pas à l’aise peut poser problème mais en leur disant « je suis stressé/e » ça peut aller mieux

    Etre authentique ne peut qu’attirer la sympathie et ça j’ai pu le voir des dizaines de fois c’est plutôt quant on essaie de se la « péter » que les choses vont mal. Tout n’étant qu’une question d’énergie, je peux t’assurer que ça marche c’est même l’objet de mon dernier article dont je te mets le lien ici car comment luv paraît déglingué depuis un certain temps

    http://lescheminsdelintuition.com/lintuition-en-video-les-messages-du-corps/
    Bienvenu sur mes lignes du blog

    Un ami à moi devant mon désarroi et ma timidité maladive m’avait donné un exercice qui fonctionnait assez bien et je te le livre (en complément de l’article

  9. 27 octobre 2013

    Soro Répondre

    Merci pour cet article. C’est vraiment gentil de ta part Sylviane

  10. Bonjour Sylviane,

    Restée simple et authentique, je suis d’accord avec toi, à partir du moment où l’on maîtrise bien son sujet le fait de démarrer en évoquant son trac et son stress détend l’atmosphère de part et d’autre et le courant passe.

    Mais quand une intervention doit être faite de façon spontanée et imprévue surtout, pas toujours facile à gérer dans ce cas et les peurs et blocages peuvent provoquer des émotions qui nous submergent et que l’on ne peux pas gérer dans l’instant !

    J’en parle d’expérience 🙂

    Bien amicalement
    Christine
    le dernier article de Christine Votre Efficacite Personnelle ,Connaissez-vous vos trésors ?My Profile

  11. 28 octobre 2013

    Bernadette GILBERT Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Ton conseil est tout à l’opposé de ce que j’ai toujours pratiqué : avoir l’air super à l’aise, ne pas laisser de temps pour les questions pour éviter de ne pas pouvoir y répondre et… bref, un stress doublé par celui que je me mettais à être parfaite.
    J’y ai laissé tellement de plumes !
    Heureusement, on dit que tout est réparable et je travaille fort à exprimer ce que je ressens, y compris ce que je ne sais pas, mes faiblesses, mes carences et mes manques…
    J’ai encore envie d’améliorer en te lisant.
    A bientôt !
    le dernier article de Bernadette GILBERT ,Gratin de légumes au fromage de chèvreMy Profile

  12. Je peux confirmer que dire et exprimer son ressenti, par exemple:
    « j’avoue avoir le trac », peut déclencher une forme d’empathie avec le public.
    Il faut tout de même « oser » le dire, ce qui n’est pas naturel chez certain. Mais, ça aide vraiment !
    Merci de cette contribution.
    Didier Pénissard

  13. […] « Le secret pour parler en public » […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article