Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Arretez d’essayer de faire des choses, FAITES-LES !

S’il y a un mot qui est générateur d’échecs, c’est bien le mot ESSAYER. « Je vais essayer de courir le marathon cette année » et c’est la 10e année consécutive que vous dites ça, « je vais essayer d’être là pour … «  et bien sûr vous n’y allez ; votre fils vous dit d’être là à l’heure pour son entraînement de foot et vous lui répondez ,  » je vais essayer d’être là » … ,  et jour après jour, semaine après semaine pour ne pas dire année après année vous essayez de faire des trucs… en vain.

Vous voulez réussir dans la vie ? Bannissez le mot ESSAYER

  1. Vous essayez votre robe de mariée pour qu’elle soit parfaite le jour du mariage, donc ici il faut essayer c’est juste
  2. Vous essayez dans la dernière voiture de chez X pour voir si elle vous convient, donc ici c’est juste aussi de faire un tour avec avant de prendre la décision
  3. Vous essayez de prendre tous les jours une route différente pour aller au travail jusqu’à trouver le chemin qui vous convient le mieux, c’est juste aussi ici d’essayer pour voir le plus court chemin

Mais si :

  1. vous essayez de rester plus calme à chaque fois que votre collègue vous envoie des piques, en vain et vous continuez à essayer
  2. vous essayez de faire une méditation chaque jour mais qu’à chaque fois que cela vous semble bien parti vous avez toujours quelque chose de plus urgent qui surgit en vain et vous continuez à essayer
  3. vous essayez depuis des lustres d’arrêter de fumer/maigrir/courir/ etc… en vain et vous continuez à essayer
  4. vous essayez d’apprendre l’anglais, le chinois ou le russe sans jamais dépasser la deuxième leçon en vain et vous continuez à essayer
  5. vous essayez de vous affirmer avec Pierre, Paul ou Jacques en vain et vous continuez à essayer….

Il y a un problème,  non ?

Bien sûr qu’il y a un problème,  et la plupart du temps vous ne vous rendez même pas compte que vous vous êtes conditionnés, mieux même,  hypnotisés,  pour être dans l’essai et non  la réussite de votre projet.

Vous n’arrêtez pas de dire : » je vais essayer de faire, dire, être, ceci ou cela », et en disant cela votre ton de voix est plein d’espoir, vous êtes sincère mais aussi plein(e) de doute comme si vous étiez en train d’escalader une montagne en vous disant intérieurement,  « bien oui c’est haut, c’est dur mais je vais essayer de faire le maximum » tout en sachant à l’intérieur de vous que vous n’arriverez pas au sommet …

Et vous essayez, essayez, essayez un nombre incalculable de fois en répétant que vous allez ESSAYER

AIMEZ-VOUS LE RUGBY ?

Transformez l'essai en succès
Transformez l’essai en succès

Drôle de question ici sur le blog pensez-vous. Eh bien pas du tout, ceux qui connaissent un peu ce jeu savent  « qu’au rugby, un essai est l’action de jeu qui consiste à aplatir le ballon dans l’en-but adverse. Cette action permet de marquer 5 points, et de tenter une transformation, valant 2 points supplémentaires »(tiré de Wikipédia).

C’est là où je veux en venir, faites comme les joueurs de rugby, marquez (faites) des essais et un jour  transformez-les vos essais en réussites. Comment faire ?

images

COMMENT TRANSFORMER VOS ESSAIS EN RÉUSSITES ?

A – Bannissez le mot ESSAYER de votre vocabulaire car ce mot contient le germe de l’échec comme vous le comprenez maintenant.

A chaque fois que vous surprenez à dire je vais essayer, reprenez-vous immédiatement ou dites non ou stop et dites je vais faire, dire, être … le verbaliser ainsi est très important pour l’inconscient qui rappelez-vous ne sait pas faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, donc VERBALISEZ TOUJOURS au PRÉSENT ce que vous voulez obtenir dans votre vie

  • Je commence ma méditation MAINTENANT (même pour une minute)
  • Je commence à arrêter de fumer MAINTENANT (même juste une bouffée en moins)
  • Je commence à être affirmé(e) MAINTENANT (même s’il suffit de dire à votre poissonnier que vous prendrez des maquereaux au lieu des sardines proposées)
  • Je commence à me relaxer MAINTENANT (même si vous ne faites qu’une relaxation d’une minute)

B – Ensuite, voyez avec honnêteté :

  1. si vos objectifs sont RÉALISTES
  2. si vos objectifs sont POSITIFS ?
  3. si c’est ce que vous désirez RÉELLEMENT ou simplement un truc que vous dites par habitude sans en avoir vraiment envie
  4. si vous vous sentez réellement motivé, emballé, enthousiasmé par votre objectif ? Si c’est non, laissez tomber pas la peine de perdre plus de temps à ESSAYER

Exercice : Commencez dès MAINTENANT à repérer les expressions : « je vais essayer  » dans

Exercice d'hypnose
Exercice d’hypnose

votre vocabulaire (et expliquez l’histoire à vos enfants s’ils ont aussi l’habitude de le dire) et transformez immédiatement cette expression en verbe ACTIF au PRÉSENT.

je médite, je lis, je commence mon livre, je m’affirme, je me repose (dites-le à votre famille), je ne réponds plus au téléphone après 19h30 (installez un répondeur), etc…

L’important, l’essentiel plutôt est de commencer MAINTENANT à faire ce que vous ESSAYER de faire, dire, être depuis des lustres en pratiquant « la méthode des petits pas« , un petit essai transformé (comme au rugby) en réussite vaut deux points et 2 points + 2 points +++ à la fin ça fait beaucoup de points et de nouvelles habitudes.

Lisez aussi l’article paru il y a quelque temps sur ce blog : LES PETITS PAS

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

10 Réponses to “Arretez d’essayer de faire des choses, FAITES-LES !”

  1. 22 octobre 2015

    Helene Répondre

    Bonsoir Sylviane,

    Mon plus gros problème : « essayer » de dégager du temps pour la lecture que j’adore.
    Mon temps déjà tellement occupé par mon activité salariale (chouette, qui va prendre fin d’ici peu) et par ce que je prépare pour mes lecteurs (j’ai déjà un mois de retard), « essayer » est pour moi un bestiole coriace, mais le l’aurai !
    Comment ? Plutôt que ramer à contre courant contre ma fatigue le soir par exemple devant l’ordi, je peux m’autoriser à décrocher plus tôt pour lire avant de dormir, enfin si mes yeux ne se ferment pas sitôt le livre ouvert.
    Je pense que j’aurais tout à y gagner, puisque mon esprit, nourrit par les lectures, irait sans doute plus vite à me servir en pourvoyant à mes besoins de création.
    Je suis la 1ère agacée quand j’entends dans mon entourage « je vais essayer de … » Ceci s’apparente à la remise à plus tard de projet qui ne verrons jamais le jour. J’essaie de pousser le bouchon en conseillant la personne et argumentant le pourquoi du comment, mais c’est fatiguant. L’inertie est alimentée par des tonnes d’alibis… qui ne sont que des alibis en puissance puisque de sont de véritables alibis…
    Histoire sans fin d’alibis encombrant nos vies…
    Existe-t-il un désherbant d’alibis ?

    • 23 octobre 2015

      sylviane Répondre

      Oui Hélène, avec ta vie active il doit être difficile de dégager du temps pour « faire ce que tu aimes vraiment » le temps ne se dédouble pas mais prendre chaque jour un peu de temps (juste un peu) pour faire ce qui nous « shoote » réellement et arrêter de dire surtout « je vais essayer » qui déjà marque le territoire du « on n’aura pas le temps  » puisqu’on essaie, à force dire ces mots cela devient automatique et se transforme en réalité. Ce sont les mots qui tuent et le verbe est on ne peut plus important donc attention aux mots qui peuvent se transformer en maux
      le dernier article de sylviane ,Qu’est-ce qui coince entre vous et l’intuitionMy Profile

  2. 22 octobre 2015

    Helene Répondre

    Encore un mystère informatique, pourquoi ma frimousse n’apparait-elle pas ?

  3. 23 octobre 2015

    sylviane Répondre

    Bon, je n’ai rien changé mais comme tu dis ce sont les mystères de l’informatique je vais voir de ce pas si je comprends quelque chose (tu remarques que je n’ai pas dit je vais essayer !!!!!!)
    le dernier article de sylviane ,Qu’est-ce qui coince entre vous et l’intuitionMy Profile

  4. 30 octobre 2015

    vuillin Répondre

    Bonjour madame,

    Je viens dernièrement de me rendre compte que je serai peut être atteint par un perfectionnisme toxique après avoir lu un article sur le site de Christian . votre article m a completement bouleversé. Ce que je pensais être une véritable force m a fait toucher du doigt des éventuelles faiblesses. Aujourd hui je vais mal depuis la lecture de votre article.

    Je vais vous décrire mon quotidien. Je suis omnibuler par la réussite et j aime que les autres la percoive. Dans l unique but d être un exemple d être envié par les autres. Pour cela je suis très patient et très travailleur. Je n hésite pas à en demander autant à ma femme et mes enfants. Je ne possède aucunes limites seul l accession à ce qui se fait de mieux me satisfait et encore pour un moment. Je garde le contrôle de tout tout le temps. Du monde professionnel à celui de la famille… Je suis tyrannique sans le montrer en développant bien à l avance des stratégies de persuasion afin que les choses aillent dans mon sens. Je ne supporte pas être véritablement pris au dépourvu c est en cela que je développe des probalites de situation infinies.
    Je suis passionnée par le parfait et la recherche de l idéal me procure un bonheur jusqu à la lecture de votre article.

    J ai constamment réussi et n est que peu d échecs. Je doit tant à mon perfectionnisme aujourd hui car il m a permis d atteindre un tel niveau de connaissance d analyse de respect des autres. Mais n ai je pas oublier de vivre? Mon envie d anormalite ne vas t elle pas un jour causer à ma perte?

    Heuresement ma famille me supporte et m aime pour ce que je suis. Mais ne se sacrifie t il pas pour mes désirs?

    Pourriez vous m en dire plus. M aiguiller. J ai d habitude confiance en moi… Je n ai jamais besoin d aide. Mais depuis votre article j ai besoin d en savoir plus d y voir plus clair.

    Cordialement

  5. 31 octobre 2015

    sylviane Répondre

    Bonjour,

    Dans mon article je mettais surtout le doigt sur le mot ESSAYER qui porte en lui le germe de l’échec et race que je n’arrête pas d’entendre parler en français, anglais ou portugais toujours la même chose : je vais essayer de faire ceci ou cel et bernique rien du tout car comme je le disais en commençant ma réponse essayer = échec

    En ce qui vous concerne, j’avoue ne pas avoir très bien compris ce qui vous avez bouleversé mais deux phrases ont retenue mon attention :
    « Je vais vous décrire mon quotidien. Je suis omnibuler par la réussite et j aime que les autres la percoive. Dans l unique but d être un exemple d être envié par les autres. » car cela est tout sauf de la confiance. En effet quand on est sûr de soi, quand la confiance et l’estime nous habitent nous n’avons pas besoin de prouver quoique ce soit ni d’être un exemple pour les autres NOUS SOMMES sans rien avoir à faire. Votre perfectionnisme va complètement dans ce sens et les gens qui sont perfectionnistes veulent être parfaits (ce qui sur cette terre n’existe pas) , donc viser l’excellence et non la perfection sera pour vous le signe que vous êtes sur le chemin de la reconnaissance par vous -même de votre valeur. Le travail sur l’estime de soi est la base de tout travail de développement personnel et c’est la clé de notre réussite . N’hésitez pas à me recontacter et excellent dimanche.
    le dernier article de sylviane ,Qu’est-ce qui coince entre vous et l’intuitionMy Profile

  6. Bonjour Sylviane,

    Très, très bien vue ta remarque sur cet usage si fréquent du mot « essayer ».
    J’ai toujours repéré cette manie chez certaines personnes, celles qui n’ont en fait pas très envie de faire quoi que ce soit !

    Quand on lâche ce mot il faudrait vraiment se demander ce que cela cache…
    En tous cas c’est la meilleure recette pour perdre du temps et se décevoir soi-même. Le pire, quoi !

    Merci de pointer ce qui dérange.
    Bonne journée.
    Marie.
    le dernier article de Marie@Nourriture Sante ,Poires et pommes pour soutenir le coeurMy Profile

  7. 5 novembre 2015

    sylviane Répondre

    Bonjour Marie

    J’ai écrit cet articvle suite à 2 ou 3 commentaires de personnes autour de moi qui disent tout le temps « je vais essayer » et même dans le langage courant dans les médias on entend toujours ça et ça me hérisse le poil . Je dis toujours arrêtez d’essayer et faites quelque chose mais les gens me regardent souvent comme si je parlais chin ois mais tu as raison il faudrait voir ce qui se cache derrière ces paroles anodines qui contiennent le germe de l’échec
    le dernier article de sylviane ,Intuition ou mental diablotin : comment savoir ?My Profile

  8. 14 novembre 2015

    Domp Répondre

    Bonjour à vous !

    Je suis un peu mitigée en vous lisant…

    Si l’on est dans l’action et qu’on « essaie » de faire de notre mieux mais sans y parvenir ? Se dire en fin de compte, bon j’ai tenté le coup mais je lâche prise là. N’est-ce pas une sorte de réussite ?

    N’est-ce pas un peu oppressant de dire qu’il faut réussir ? Un poil un peu culpabilisant ? Tout le contraire des petits pas ?

    Ou alors je n’ai pas vraiment saisis le message !

    • 15 novembre 2015

      sylviane Répondre

      Bonsoir,

      Je ne parle pas des personnes (dont je fais partie) qui se lancentdans des projets qui fianelement ne réussissent pas et le propos de l’article n’est pas d-squr cela.

      Non ce que j’ai voulu dire c’est qu’iul y a tout un tas de gens qui passent leur vie à dire « je vais essayer » et c’est devenu un vice de langage en français, portugais et espagnol (langies que je comprends parfaitement, je ne sais pas pour les autres) Dès que vous demandez quelque chose les personnes ont ce vice de dire « je vais essayer » et la force des mots étant ce qu’elle est, il essayent mais ne réussissent pas car le mot esayer contient le germe de l’-échec.

      C’est une différence énorme avec ceux qui disant je vais faire ceci ou cela et qui pour des raisons diverses ne réussissent pas et oui je suis d’accord avec vous il y a une différence énorme entre la détermination et l’onstination j’ai d’ailleurs écrit un article su le sujet il y a quelques années. C’est parfois un signe de sagesse de savoir lâcher prise
      le dernier article de sylviane ,Intuition ou mental diablotin2: comment savoir ?My Profile

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article