Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Bonheur : mode d’emploi

Vous avez lu dans l’article paru il y a 15 jours,  qu’atteindre le succès n’est pas synonyme de bonheur. Vous pouvez d’ailleurs vous en rendre compte en lisant les journaux ou en regardant la TV car nombre de personnes ayant apparemment « tout pour être heureux » ne le sont pas, et souvent les addictions diverses dévastent leurs vies et parfois même les tuent.

Alors si toutes les recherches depuis 20 ans montrent que c’est l’optimisme et le bonheur qui mènent au succès comment faire pour atteindre ce bonheur qui semble échapper à tant d’entre vous ?

COMMENT DEVENIR POSITIF, OPTIMISTE , ÊTRE HEUREUX ET LE RESTER

(pour ceux qui n’ont pas lu la première partie de l’article, cliquez sur le lien bleu LE SUCCÈS MÈNE AU BONHEUR, VRAI OU FAUX ?)

Êtes-vous comme M. Pessimiste

M. PESSIMISTE
Monsieur PESSIMISTE

ou comme Mme J’ai la pêche ?

Miss OPTIMISME
Miss OPTIMISME

Dans son livre « comment devenir un optimiste contagieux » Shawn Achor vous indique,  preuves scientifiques à l’appui,  que certains principes vous mèneront à coup sûr vers cette contrée si étrange pour tellement de gens :LE BONHEUR,

ALORS

Qu’est-ce qu’il faut faire pour être heureux au travail et dans la vie en général ?

Je vous conseille réellement de lire le livre qui est une mine d’or et qui ne peut être résumé ici en quelques lignes mais mais voyons quelques points essentiels :

1 – VOULOIR ÊTRE HEUREUX

Si vous ne croyez pas que le bonheur est possible vous ne l’atteindrez JAMAIS (là je vous la fait courte)

Si vous pensez qu’il vous faut travailler dur, toujours plus et en baver pour atteindre le bonheur, vous ne l’atteindrez JAMAIS

Pendant des siècles et des siècles nous avons été amenés à croire que c’est en travaillant dur que nous arriverions à être heureux, les dernières avancées de la psychologie positive prouvent sans contestation possible le contraire

Les personnes qui réussissent le mieux ne considèrent pas que le bonheur comme un récompense lointaine et ils savent tirer partie « du positif et ne cessent d’en récolter les fruits »(opus cité page 62)

 

2 – ÊTRE PRÊT À CHANGER DE PERSPECTIVE 

Vous ne pouvez bien sûr pas changer le fait que vous êtres au chômage ou que votre mari/femme est parti(e) et demande le divorce (la volonté ni fera rien) mais vous pouvez

« employer votre cerveau pour modifier votre façon de traiter le monde, ce qui, par voie de conséquence, changera votre manière de l’appréhender (…) vous pouvez ajuster votre cerveau afin de voir les moyens de vous élever au-dessus des circonstances « (opus cité page 100) »

Il ne suffira pas de faire du positivisme à outrance en se disant que les choses vont s’arranger, en niant les choses négatives qui sont en train de vous arriver

Et là, je ne peux pas résister à vous livrer une phrase qui va faire plaisir à tous ceux qui parlent ou aiment la Loi d’Attraction

Shawn Achor écrit :

Alors comment se fait-il au juste que notre perception relative de ce qui nous arrive ou de ce que nous pensons qu’il va arriver, puisse affecter ce qui se produit bel et bien ?

On peut répondre que le cerveau est organisé pour se conformer à nos prédictions, ce que les psychologues appellent la « théorie de l’attente ».
Le Dr Marcel Kinsbourne, spécialiste en neurosciences à la New School of Social Research de New York, explique que nos attentes créent des schémas mentaux qui peuvent être tout aussi vrais que ceux qui sont provoqués par des évènements du monde réel »(op.cité page 110)

Ce que vous croyez va modeler votre réalité. Si vous envisagez votre travail comme une corvée, c’est exactement ce que ça deviendra

Si vous trouvez de l’intérêt (même juste un peu) à quelque chose dans votre job, alors vous allez le transformer en quelque chose d’intéressant 

Avant mon divorce, je travaillais avec une femme totalement déséquilibrée qui,  juste pour vous donner une idée,  avait envoyé une machine dans le mur et me demandait le lendemain pourquoi la machine était cassée !!! 

Personne n’intervenait …  « ON savait ce qui se passait (me disait-on) , mais ON me demandait d’être indulgente et … patiente car elle et son mari faisaient le travail de 4 personnes)

Neuf mois d’arrêt maladie et une dépression nerveuse plus tard,  il m’a bien fallu retourner au travail et l’affronter

Ni simple ni facile? Cependant cette femme vraiment déséquilibrée était vraiment compétente dans son travail. Alors petit à petit j’ai commencé à regarder ce qu’elle faisait et à faire la même chose.

Quand elle est (enfin!) partie, je faisais des conférences, organisais des concours et j’étais vraiment contente d’aller travailler le matin en partant de chez moi.

Pour la petite histoire en partant elle m’a dit : « vous êtes la seule personne qui avez été gentille avec moi mais moi je ne l’ai pas toujours été avec vous » (sans commentaires)

Donc, en conclusion, croyez en vos capacités car plus vous y croirez plus vous avez des chances d’y arriver.

Vous pouvez lire mon article paru il y a dejà quelque temps sur le sujet « CHANGEZ DE PERSPECTIVE »

Exercice :

  • Prenez une feuille de papier et notez deux ou trois choses que vous faites dans la vie et qui vous semblent dénuées d’intérêt.
  • Puis, cherchez ce qui peut tout de même représenter un petit petit intérêt pour chacune d’elles.
  • Comment pourriez-vous améliorer votre approche de ce que vous devez faire ?
  • Comment pourriez-vous les décrire avec des caractéristiques différentes
  • Quel sens pourriez-vous donner à tout ce que vous devez faire.
  • Ensuite concentrez-vous sur cette petite chose TOUS LES JOURS ET PETIT À PETIT TROUVEZ ENCORE ET ENCORE UNE PETITE CHOSE POSITIVE

3- CHANGER VOS SCHEMAS MENTAUX ET COMPORTEMENTAUX

Votre cerveau est « facilement prisonnier d’une vision formatée du monde, plus ou moins bénéfique selon les cas. » (opus cité)

Par exemple, si vous avez l’habitude voir « CE QUI NE VAS PAS » par exemple, vous aurez tendance à toujours voir PARTOUT le petit truc qui cloche, la chose qui manque, les contrariétés, le négatif et ce dans votre famille, avec vos collègues ou collaborateurs etc…

vous êtes êtes un super crack pour repérer le négatif mais vous passez aussi totalement à côté du positif. Et le bonheur là-dedans ? 

La bonne nouvelle, c’est que les études prouvent sans aucun doute possible que notre cerveau est malléable et que nous pouvons changer de comportements jusqu’à un âge avancé (voir l’article de la semaine passée) , il enregistre et agit en conséquence.

Il suffit de l’entraîner et comme il est sympa IL OBÉIT À VOS NOUVELLES DIRECTIVES

Vous pouvez donc re-formater votre cher cerveau, le tout bien sûr étant de le vouloir car si vous l’avez formaté pour ne recevoir que les données négatives, c’est seulement celles-là qui passeront à travers le filtre.

Exercice

Alors plutôt que de vous attardez sur la petite bête qui … vous embête obligez-vous une fois/jour à voir quelque chose de positif dans votre entourage professionnel ou autre, même une toute petite chose.

Faites ça jusqu’à ce que voir le côté positif devienne AU-TO-MA-TIQUE

4 – SAVOIR TIRER PARTI DE VOS ECHECS ET REBONDIR

C’est ce qu’on appelle la Résilience. Plutôt que vous morfondre dans votre coin, vous allez commencer à établir de nouvelles stratégies pour vous sortir de la situation

Plutôt que de dire c’est à cause de … dire c’est grâce à que .. pas facile mais si on le fait c’est vraiment tout bénéfice

Si vous avez vécu des échecs TANT MIEUX : » ceux qui réussissent le mieux considèrent l’adversité non comme une pierre d’achoppement, mais comme un tremplin par excellence »(op.cité page 173)

Seuls ceux qui prennent le risque d’échouer spectaculairement réussiront brillamment » – Robert Kennedy

Si vous avez vécu des traumatismes, vous pouvez aussi sortir plus fort de ces drames ou tragédies. Comment ? 

Le psychologue Richard Tedeschi dit : « que depuis plus de 25 ans on peut se rendre compte que une intense souffrance ou un traumatisme important peut réellement apporter un changement bénéfique majeur »

Exemple Après ma sortie de l’hôpital où j’avais été internée la 1ere fois pour mauvais traitements, je suis allée demander du travail à des gens « improbables » (cad des gens chez qui, en temps normal,  je n’aurais même pas OSÉ sonner à la porte, c’est une image bien sûr)

J’ai mis de côté fierté et orgueil et ai réussi à avoir un job ce qui m’a vraiment permis de sortir la tête de l’eau.

J’aurais pu rester dans mon coin et faire de la victimite mais avec le recul je me rends compte que c’est grâce à cette situation (et la 2e quelques mois après) que j’ai pu réaliser combien l’auto-estime me faisait défaut.

Toutes les femmes battues ou maltraitées verbalement manquent d’auto-estime mais bien sûr faut-il encore s’en rendre compte. C’est à partir de là que j’ai commencé à travailler dessus.

ET

les-reves
a la recherche du bonheur

LES GENS HEUREUX accomplissent des actes de BONTÉ tous les jours et/ou dès qu’ils le peuvent (voir l’article sur le BÉNÉVOLAT).

Faites tous les jours un acte de bonté, aidez une personne âgée à traverser la rue ou portez lui ses paquets …

LES GENS HEUREUX expriment leur GRATITUDE en remerciant pour tout ce qu’ils sont/ont/font (voir l’article sur la GRATITUDE) 

Tous les jours, prenez l’habitude de dire merci pour avoir un toit, une bonne santé, un emploi, de l’eau courante …

LES GENS HEUREUX sont GÉNÉREUX , ils donnent ou échangent dans la mesure de leurs possibilités.

Si vous n’avez pas d’argent, faites la politique du troc, vous connaissez l’informatique et un autre la cuisine faites un échange, donnez un sourire aux gens que vous rencontrez …

LES GENS HEUREUX ont une passion, un don quelque chose qui les fait vibrer et qui leur permet d’être épanouis.

Si vous n’en avez pas cherchez, par exemple  quelque chose qui vous passionnait dans votre enfance ou allez à la FNAC ou ailleurs et laissez-vous guider par des livres qui vous attirent, cette petite étincelle peut se transformer en hobby

LES GENS HEUREUX sourient, ils savent s’amuser et décompresser quand il faut, se faire plaisir et prendre du bon temps quand c’est nécessaire.

Plutôt que de rester assis devant la TV en sirotant un drink, organisez des rencontres avec des amis, allez voir des pièces drôles et surtout ne rapportez pas de façon permanente du  travail du bureau (le cimetière est rempli de gens indispensables qui ont laissé plein de travail super urgent en suspens et …  pour toujours).

Si le stress pointe son nom, la colère ou je ne sais quoi faites l’exercice  « RETROUVEZ LA PÊCHE EN 2 secondes »

LES GENS HEUREUX arrivent au succès parce qu’ils sont bien dans leur peau, épanouis et répandent autour d’eux CONFIANCE, JOIE ET OPTIMISME.

 

ALORS QU’EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR ÊTRE HEUREUX ?

Un lien aussi d’un article fort intéressant d’une collègue blogueuse qui vous donne des conseils pour ALLER MIEUX AU TRAVAIL

 

La semaine prochaine un article qui vous le verrez est d’actualité :

« COMPROMIS ET CONSENSUS EN AMOUR, c’est la même chose, VRAI OU FAUX ? »

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !


Crédit Photo © Wild Orchid – Fotolia.com

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

25 Réponses to “Bonheur : mode d’emploi”

  1. […] c’est difficile lisez cet article qui vous fera voir la vie en rose. C’est une collègue, Sylviane Jung,  qui vient de […]

  2. 22 mai 2013

    karine Répondre

    Bonjour Sylviane…

    Merci du clin d’oeil fait à mon site ;

    En retour, et comme ton article correspond à une de mes parties ( » Voir la vie en rose ») de mon dernier article ,
    j’ai aussi mis ton blog, et plus particulièrement cet article, en avant….
    Ils se complètent formidablement bien.
    Belle journée
    Karine
    le dernier article de karine ,J’ai mal à mon travail , je me bouge : 10 conseils bien-être (2/2)My Profile

    • 22 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Karine

      Merci aussi pour cet échange mais j’ai mis ton article pour sa qualité et évidemment l’à-propos avec le mien et deux approches du même sujet ne peuvent qu’enrichir le débat

      A bientôt
      le dernier article de sylviane ,L’intuition en vidéo : intuition et yogaMy Profile

  3. 23 mai 2013

    Jean Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Et merci pour cet article positif et optimiste.
    J’adore la chanson « qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ». Il y a une erreur sur la date qui doit correspondre peut-être à l’enregistrement de Johnny et Bruel parce qu’elle a été composée en 1937. Mais elle reste toujours aussi moderne.
    Amicalement.
    le dernier article de Jean ,Un Régal de Cadeau SurpriseMy Profile

    • 23 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Jean

      Tu as raison la chanson a été composée en 1937 mais Johnny et Patrice Bruel l’ont réactualisée, quand on pense qu’elle a été composée 2 ans avant la guerre c’est dommage qu’elle ne soit plus autant chantée
      le dernier article de sylviane ,L’intuition en vidéo : intuition et yogaMy Profile

  4. Croire en ses capacités c’est primordial pour réussir dans ce que l’ont entreprend, je suis tout à fait d’accord et ça marche dans tous les aspects de la vie !

    Merci Sylviane pour ce bel article motivant, qui rayonne de soleil en ce temps pluvieux.

    J’adore ce genre d’articles qui sont pour moi des booster naturels 🙂
    le dernier article de Ali du blog La Reflexologie&Le Bien Etre… ,7ème secret : L’auto-massage des mainsMy Profile

    • 25 mai 2013

      sylviane Répondre

      Merci Ali pour ton commentaire

      Effectivement si on change de perspective le problème devient un défi, j’ai mis quand même quelques années à le comprendre mais une fois acquis c’était définitif

      Le bonheur est pour la plupart des gens un trophée quand ils… si ils … et bien sûr ils passent de l’autre côté en attendant encore

  5. 25 mai 2013

    Thierry Répondre

    Bonsoir Sylviane,

    Voir la vie avec des lunettes roses, voilà une solution. Je connais des gens qui voient toujours le mauvais côté des choses. Je crois qu’à l’inverse, j’ai toujours eu une tendance naturelle à voir les points positifs, même dans les situations les plus graves… sans bien sûr baisser les bras (on ne parle pas non plus de fatalisme).

    Positiver et tirer les leçons de ses erreurs. Essayer de ne pas les reproduire (ne dit-on pas d’ailleurs qu’on ne commet jamais deux fois la même erreur. La première fois c’est une erreur, la seconde fois, c’est un choix).

    Positiver et prendre les choses avec humour.

    Question chanson, un cheval de mes amis, qui en connait un bout en bonheur puisqu’il en porte 4 au bout des pattes m’en fredonne souvent une autre bien connue : « Dans la vie, faut pas 100 fers » 😉

    À bientôt
    le dernier article de Thierry ,Les écrivains sont-ils tous malheureux ?My Profile

    • 25 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Thierry

      Super les propos du cheval « faut pas 100 fers » il n’y a que toi pour trouver un truc pareil

      Etre optimiste ne veut pas dire être naïf rester les pieds sur terre et se dire que de l’échec viendra une solution ou un début de solution

      Les gens qui se délectent des JT de midi et du soir, des journaux qui ne racontent que des tragédies se fond un bon petit matelas de négativité et de pessimisme

      Je connais quelqu’un qui a dépensé une fortune dans sa porte blindée et a été cambriolée 3 fois elle ne parle que de choses négatives, de tragédies et d’ennuis.

      Bref elle se formate pour les catas

  6. Bonjour Sylviane,

    Merci pour ce petit moment de bonheur à la lecture de ton article et le lien « retrouvez la pêche en 2 secondes » avec ton exercice parfumé et l’interview de Guy Corneau !!

    Pour moi après avoir cherché pendant des années, dans un excès de romantisme, le grand bonheur j’ai compris qu’il était là présent en moi et autour de moi et qu’il suffisait d’y prêter attention. 🙂

    Bien amicalement,
    Christine
    le dernier article de Christine Votre Efficacite Personnelle ,Conseils d’experts : Bien communiquer avec un blogMy Profile

    • 26 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Christine

      Le bonheur est avant tout un choix de vie qui nous aide à traverser les orages et les ennuis pas toujours facile certes mais c’est une bonne boussole

      Et oui, tout est en nous c’est déjà ce que disait Galilée il y a … quelques siècles, comme quoi

  7. 25 mai 2013

    charlotte Répondre

    Merci Sylviane,

    Ce bel article me fait du bien. J’apprécie tous tes conseils. J’en pratique quelques uns. Tous les matins je dis merci. J’essaie toujours d’avoir des pensées positives et de voir le bon coté des choses. J’aime la vie…….
    Amicalement

    Charlotte
    le dernier article de charlotte ,Pain Blanc ! Aliment Populaire ! Bon Pour la Santé ?My Profile

    • 26 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Charlotte

      En faire quelques-uns et surtout remercier est une option énorme vers le bonheur car apprécier ce que l’on a est selon le Dalai Lama le chemin vers la sagesse et le bonheur

  8. 25 mai 2013

    charlotte Répondre

    Merci Sylviane,

    Ce bel article me fait du bien. J’apprécie tous tes conseils. J’en pratique quelques uns. Tous les matins je dis merci. J’essaie toujours d’avoir des pensées positives et de voir le bon coté des choses. J’aime la vie…….
    Amicalement

    Charlotte
    le dernier article de charlotte ,Pain Blanc ! Aliment Populaire ! Bon Pour la Santé ?My Profile

  9. 28 mai 2013

    Fabrice Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Quel bel article !

    Moi ce qui me plait c’est le côté « scientifique ». Même si certains ne croient pas à la loi de l’attraction dans le sens purement ésotérique du terme, ils peuvent au moins reconnaître que le cerveau filtre et modèle tout un monde de perceptions. Perceptions qui créent ensuite notre réalité.

    Le plus difficile est justement de sortir de nos conditionnements. Mais comme tu dis, en changeant progressivement la façon dont nous prenons et interprétons les choses, il est tout à fait possible de faire table rase du passé et d’être heureux si on le décide !
    le dernier article de Fabrice ,Savez-vous que vos somnifères veulent votre mort ?My Profile

  10. Bonjour Sylviane,
    Je me suis reconnue dans l’image que tu as mise au début de ton article.
    Figure-toi que ça ne fait que 2 ou 3 ans que j’ai arrête les rollers.
    A Paris je me déplaçais souvent en rollers avec les copains car nous trouvions cela plus pratique que le vélo et plus agréable que le métro.
    Que de souvenirs, des bons souvenirs, très bon pour enlever le stress.
    Ça fait partie des solutions anti-stress, penser à des choses agréables.
    Je te souhaite la meilleure jouréne.
    Danièle
    le dernier article de Danièle de Forme et bien-être ,Prêt pour randonner ? Mais êtes-vous bien chaussé ?My Profile

    • 30 mai 2013

      sylviane Répondre

      Danièle en rollers

      De toi rien ne m’étonne mais effectivement quand on sait se donner du bonheur et de petits plaisirs, quand quelque chose nous passionne et qu’on assouvit cette passion alors on prend un chemin sûr vers le bonheur car il est prouvé aujourd’hui que les gens heureux savent prendre du bon temps et profiter de la vie

      Les autres se plaignent de ne pas avoir le temps ou ci ou ça ce sont des excuses car le bonheur leur fait souvent peur

  11. Bonjour Sylviane,
    Les quelques conseils que tu donnes pour être heureux ne devraient pas être vus comme une pêche de hasard. Chacun d’eux doit s’appliquer, tantôt l’un, tantôt l’autre. Le bonheur, c’est quelque chose dont il faut être conscient et qui se construit, s’entretient, se nettoie comme un potager !
    Très bel article. Merci et à bientôt !
    le dernier article de Bernadette GILBERT ,Crêpes d’amarante et d’amandes (sans gluten et sans lait)My Profile

    • 30 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Bernadette

      Oui tu as tout à fait raison, le bonheur se construit jour après jour et voir les choses de façon constructives et positives nous mène petit à petit vers la sérénité et la paix.

      Pas toujours facile mais avec de la volonté comme disait Alain on y arrive

  12. Bonsoir Sylviane,
    Ton article ne m’étonne pas, tu es souvent branchée…
    mes clients en ce moment ont un peu tous fait cette constatation:
    ils ne sont pas malheureux mais ils ne sont pas heureux non plus. Ils ne se lèvent pas le matin avec ce sentiment ineffable de connexion avec le tout.
    Je me suis dit que ça devait parler de moi aussi…puisque ce sont mes clients alors je me suis un peu plus observée le matin pour voir dans quel état je me lève.
    Depuis je commence par quelques pratiques de respiration et de yoga avant même le petit déjeuner et quelque chose a subtilement changé dans mon énergie.
    le dernier article de hannah@technique Tipi ,Quand thérapie quantique et voie d’éveil font bon ménageMy Profile

    • 30 mai 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Hannah

      Je ne sais pas si je suis parfois branchée …

      Si nous attirons dans notre entourage (clients ou pas) des personnes avec telle ou telle énergie c’est que bien sûr il nous faut regarder à l’intérieur de nous-mêmes mais ce n’st as à toi que je vais apprendre ça et effectivement dès que l’on s’en rend compte et avec un peu de travail tout de suite il y a de l’amélioration

  13. 4 juin 2013

    Jean-Charles Répondre

    Bonjour Sylviane,

    As-tu déjà songé à écrire tes mémoires ?

    Je suis très sérieux en disant cela.
    Il y a un gros potentiel aux vues des thèmes développés dans tes blogs respectifs.
    Je suis persuadé que de nombreuses personnes se reconnaîtraient dans ton vécu.

    Qu’en penses-tu ?
    le dernier article de Jean-Charles ,Harley Procter, l’intuition au service d’un génie du marketingMy Profile

    • 5 juin 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Jean-Charles

      Non, je n’ai jamais pensé écrire mes mémoires même si je sais que les problèmes vécus sont communs à hélas beaucoup de gens

      Je n’aurais pas la patience ni la persévérance mais un jour pet-être dans une autre vie

      Merci à toi

  14. 7 juin 2013

    astro Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Merci pour cet article qui nous rappelle que la clé de notre bonheur est en chacun de nous. Les pensées négatives dans notre vie sont modelées par le stress et certains événements. Mais, nous avons tous la capacité de nettoyer ces pensées négatives en nous ressourçant et en allant chercher en nous le lâcher prise ! C’est un travail sur soi sur le chemin de la maturité et de l’évolution personnelle et spirituelle. Retrouver la confiance et éveiller son intuition !

    à bientôt
    Corinne
    le dernier article de astro ,La clé de la signification de l’Oracle de BellineMy Profile

  15. […] COMMENT DEVENIR UN OPTIMISTE CONTAGIEUX de Shawn Achor […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article