Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Burn-out le vrai du faux

Comment faire la différence entre burn-out et dépression ? Et le stress dans tout ça ? Muriel Robin qui a fait 4 dépressions et un burn-out dit avec l’humour qu’on lui connait « si je devais vous conseiller,  je ne saurais quoi vous dire les deux sont bien ... » alors écoutons l’un des auteurs du livre François Michalon un spécialiste du sujet

BURN-OUT,  LE VRAI DU FAUX

Dr. Ali Afdjei, Dr. Alainb Delabos et François Michalon aux Editions La Providence

Trois spécialistes se sont penchés sur un sujet qu’ils connaissent bien professionnellement ou personnellement. Le Burn-out est « la star du moment » et vous allez en apprendre pas mal sur ce mal qui répand la terreur et, croyez-moi le livre n’est pas épais mais il est passionnant, que vous soyez concerné ou pas par le burn-out.

Quels sont les signaux d’alarme que vous êtes sur le point de tomber dedans ? Quels sont les symptômes ? Peut-on s’en sortir ? Toutes les questions que l’on se pose et des témoignages .

Dans cette interview de François Michalon, l’un des auteurs, vous allez comprendre pourquoi et comment se développe cette fichue maladie (oui c’en est une) et surtout comment y mettre fin parce que vous pouvez vraiment sortir de cet enfer. Alors sans hésitation je mets

*****

à ce livre qui va sans aucun doute aider des milliers de gens à dire non au BURN-OUT

 

 

 

Si vous voulez commander le livre LA MAGIE DE L’INTUITION, vous trouverez le lien à la fin de cet article et bénéficierez du séminaire gratuit sur l’estime de soi (PDF, VIDEOS et PODCASTS)

sinon sur AMAZON en cliquant ici

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

2 Réponses to “Burn-out le vrai du faux”

  1. 26 septembre 2016

    corinne le guellec Répondre

    J’écoute en même que j’écris le commentaire … J’ai fait un « burn-out » l’an dernier mon arrêt de travail (un peu plus d’un mois) était motivé par « souffrance au travail » …le médecin de la sécurité sociale s’est montrée très compréhensive et formée là dessus ,mon médecin traitant pas du tout .
    J’entends dire Sylviane « manque d’affirmation » ,je dirais plutôt « manque de reconnaissance  » et devoir » trop » s’affirmer (je suis asssistante de vie et j’avais une dame « sur les bras  » en permanence car la famille ne s’en occupait pas) ,j’étais en colère , ENRAGEE autant dire …et un jour ,gros malaise ,remise des pendules à zéro ,à peine capable de me lever le matin et moi,j’ai des passions ,mes chiens déjà ,j’étais aussi en colère de ne pas pouvoir « bien profiter » d’eux ,la comm intuitive avec les animaux ,la lecture (incapable de lire deux pages de rang ,ça c’était horrible)..Un mois comme ça ,à pouvoir à peine marcher ,à peine avaler un truc.

    Depuis ,ça m’a bien fait réfléchir ,j’arrive mieux à mettre des barrières entre la famille de cette dame et moi , je me suis repositionnée dans mon travail, j’engueule les familles au lieu de faire à leur place et je trouve ça très drôle de voir leurs têtes maintenant .

    Avant de faire mon gros malaise et d’être à moins une de partir en crise de tétanie de me garer in extrémis avec ma voiture dans un coin de la route ..j’avais eu un vilain petit vertige que je n’ai pas voulu écouter …ça ne m’arrivera plus jamais.

    Etre déprimée ,pas bien ,perdue ,je connais mais là ,ce qui s’est passé ,j’ai trouvé pire que tout ,j’avais envie de faire ,de faire bouger les choses pour cette dame j’avais plein d’énergie et l’inertie que je trouvais en face était pire que tout ..j’étais comme devant un mur et c’est ça qui a fini par me « bouffer » .

    Maintenant ,je fais beaucoup plus attention ,je ne fais plus ce que je n’ai pas envie de faire ,ça fait un peu plus de 18 mois mais je me méfie de moi-même ..je m’écoute beaucoup plus plutôt .

  2. 27 septembre 2016

    Danièle Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Dans ma vie j’ai connu un vrai burnout. En règle général c’est l’accumulation de plusieurs facteurs qui nous emmènent à la dérive.
    A cette période de ma vie, je travaillais comme cadre dans une entreprise ou le chef de service qui ventait d’arriver avait décidé qu’il ne voulait pas de femme dans son équipe… Nous étions 3 femmes, j’ai été la seule à résister mais à quel prix !
    En parallèle mon couple était sur le déclin.
    J’ai fait un dépression qui a durée plus de 3 mois et il n’y a qu’au moment où j’ai pris conscience que tout ça n’avait pas d’importance que je pouvais avoir d’autres objectifs, que je pouvais faire ce qu’il fallait pour me sortir de cette situation que j’ai relevé la tête.
    Mon chef de service est parti et j’ai divorcé.
    Radical, mais il est indispensable de trouver une solution et c’était celle qui m’a permis de retrouver la joie de vivre.
    Mauvais moment à passer mais quelle libération !
    Belle et douce journée
    Danièle

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article