Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Comment eviter ou endiguer Alzheimer avec Luc Bodin

Toutes les personnes qui ont des parents ou amis atteints de maladies handicapantes ou dégénératives souffrent de stress pratiquement continuellement et je le sais car ma mère atteinte par 2 AVC consécutifs passait par des périodes de grande lucidité ou de perte totale de mémoire. J’avoue que même moi qui était une stressée chronique depuis des lustres n’ai jamais connu des périodes aussi désespérément stressantes que dans ces moments-là. Espoir …  désespoir …  c’était les montagnes russes.

Pourquoi interviewer le Dr Luc Bodin sur cette fichue maladie ? Parce que c’est un spécialiste et aussi parce que j’apprécie son authenticité et son humilité qui est sans conteste la marque d’une personne de valeur

Aloïs ALZHEIMER
Aloïs ALZHEIMER

LA MALADIE D’ALZHEIMER

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative (perte progressive de neurones) incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. C’est la forme la plus fréquente de démence chez l’être humain. Elle fut initialement décrite par le médecin allemand Alois Alzheimer en 1901.

Le premier symptôme est souvent des pertes de souvenirs (amnésie), se manifestant initialement par des distractions mineures, qui s’accentuent avec la progression de la maladie. Les souvenirs plus anciens sont cependant relativement préservés. L’atteinte neurologique s’étend par la suite aux cortex associatifs frontaux et temporo-pariétaux, se traduisant par des troubles cognitifs plus sévères (confusions, irritabilité, agressivité, troubles de l’humeur et des émotions, des fonctions exécutives et du langage) et la perte de la mémoire à long terme. La destruction des neurones se poursuit jusqu’à la perte des fonctions autonomes  et la mort. (tiré de Wikipédia )

COMMENT LA DÉPISTER, COMMENT L’ENDIGUER ?

Vous allez découvrir les pistes sérieuses que nous livre Luc Bodin fruits de ses recherches sur le sujet et honnêtement tout le monde devrait écouter des 2 vidéos passionnantes (il sait parler simplement de choses sérieuses sans être alarmiste), il nous fait réfléchir sur les causes de cette fichue maladie et nous donne de l’espoir, l’espoir que si vous changez quelques comportements dans votre vie,  eh bien peut-être pourrez-vous laisser ce mal à la porte

Comment savoir si un proche est touché ?

Comment faire la différence entre les pertes de mémoires (alzheimer) et les oublis ?

Quels sont les symptômes avant-coureurs ?

Comment vous donner toutes les chances de rester en bonne santé? Bref des minutes passées en sa compagnie qui passeront vite vite mais qui peuvent faire la différence pour vous ou certains de vos proches

Comme vous le verrez, c’est une interview vraiment faite en toute simplicité et vous comprendrez pourquoi à la fin de la 2e vidéo

Des moments passionnants passé auprès d’un médecin pas tout à fait comme les autres

 

1ÈRE PARTIE

 

2E PARTIE

Vous trouverez après cet article d’autres interviews avec le Dr Luc Bodin et une autre parue sur mon autre blog

HO’OPONOPONO avec le Dr. Luc BODIN

Et son livre sur la maladie d’Alzheimer

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

19 Réponses to “Comment eviter ou endiguer Alzheimer avec Luc Bodin”

  1. Bonjour Sylviane,

    Eh oui, le Dr Bodin s’en vient au Québec pour un séminaire.

    Le stress est à l’origine de 95% des malaises et maladies. C’est ce que dit le Dr. Bruce Lipton qui travaille sur les croyances. Même les gens qui se disent non stressés ont du stress interne. Ils se sont juste habitués au stress.

    C’est pour ça qu’ils disent qu’ils ne se sentent pas stressés, mais le stress sur ces gens n’est pas moins présent et dommageable.

    Je ne connaissais pas la yamas…. ché pas quoi de la chamane sur ton autre blogue, mais je connaissais le Ginkgo Biloba! Et la vitamine B1 est bonne aussi quand on a mal à la tête.

    Amicalement,

    Sco!
    P.S. C’est bizarre que les Japonais vivant aux États-Unis ont plus de risque d’avoir la maladie d’Alzheimer que ceux qui vivent au Japon alors qu’au Japon, il y a eu des catastrophes nucléaires. Il me semble que l’environnement au Japon serait moins «sécuritaire» que celui aux États-Unis, même si le régime est meilleur, quoique que les Japonais mangent beaucoup plus de poissons (mercure) que les Américains. Rien à comprendre sur ce point!

    P.P.S. C’était quoi donc le sujet? Est-ce que je fais de l’Alzheimer, docteur?
    le dernier article de Sco!@couple routine ,Avez-vous une dette karmique sur le couple?My Profile

    • 3 septembre 2014

      sylviane Répondre

      Précisément Sco, c’est ce que je suis en train de découvrir, je « fais du stress » interne et c’est ça qui m’empêche de maigrir depuis des années

      C’est plutôt un choc mais je vous tiens au courant et contente de te revoir parmi nous

  2. 1 septembre 2014

    Marie Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Très agréable en effet cette conversation enregistrée à son insu finalement !
    Tu sais que je suis de très près la recherche faite la médecine fonctionnelle, celle qui met le mode de vie et donc l’alimentation au coeur des maladies.
    Et les multiples études concernant les maladies neurologiques sont formelles au sujet de certains aliments (et cela va bien au-delà de la classique malbouffe), des métaux lourds et des
    ondes électromagnétiques.
    Tout cela crée justement des réactions de stress impossibles à contrôler.
    Je vais bientôt aborder tout cela sur mon blog, en lien avec les problèmes inflammatoires. Les chercheurs en nutrition n’ont plus aucun doute, la maladie d’Alzheimer, la fibromyalgie ou la maladie de Parkinson sont des maladies inflammatoires…
    Une femme médecin américaine a soigné son mari Alzheimer il y a déjà quelques années, en réglant le problème de l’inflammation justement.

    Ravie de l’avoir écouté en entier, et à bientôt donc pour la fibromyalgie.
    Amitiés.
    Marie.
    le dernier article de Marie ,Le plaisir de manger mieuxMy Profile

    • 3 septembre 2014

      sylviane Répondre

      Bonjour Marie

      J’aime beaucoup parler avec Luc car il est d’une gentillesse et d’une simplicité extraordinaires finalement une fois qu’il avait tellement bien expliqué tout ça je trouvais un peu « gonflé » de lui faire tout recommencer et c’est vrai que l’interview est vraiment authentique et les renseignements qu’il donne sont « décoiffants » par rapport à la plupart des choses que nous lisons ou entendons sur Alzheimer

      Je suis impatiente de lire tes articles sur le sujet mais comme tu n’écris que des choses intéressantes et que tes infos sont sérieuses c’est de toute façon toujours un plaisir de te lire

  3. 1 septembre 2014

    Marie Répondre

    Si tu pouvais ajouter « par » la médecine fonctionnelle…
    Merci Sylviane, je perds mes mots tu crois ?
    le dernier article de Marie ,Le plaisir de manger mieuxMy Profile

  4. 4 septembre 2014

    Hannah@tipi Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Je n’ai aucun doute sur le fait que les maladies viennent d’un
    Stress intérieur, c’est aussi la démonstration du décodage
    Biologique, ce qu.on oublie c’est que c’est un stress profond
    Dont on n’a aucune idée car il est inconscient et remonte
    A des temps dont nous n’avons pas la mémoire qui ne fixe
    Les souvenirs que vers 3 i
    Ou 4 ans.
    Dans cette maladie il est bien question d’oublier…sauf que
    Ceux qui en sont atteints gardent la mémoire de cet
    Âge ou à commence le traumatisme . Ils oublient les personnes
    Chères à la cœur de leur présent mais c.est normal à 4 anś
    Ils ne sont pas encore maries et n’ont pas d.enfants!
    le dernier article de Hannah@tipi ,Bouddhisme en Thaïlande : voulez-vous un bouddha personnalisé ?My Profile

    • 6 septembre 2014

      sylviane Répondre

      Bonjour Hannah

      J’avoue partager entièrement ton avis et celui de Luc car finalement les personnes qui se coupent des autres se coupent bien sûr d’elles-mêmes et cela vient sûrement de choses non réglées ça je suis d’accord avec toi

      Quand on pense à tout ce qu’on se trimballe Seigneur et quand on sait que même si plus en plus de gens font un travail sur eux-mêmes la grosse majorité reste sur le bord de la route de l’incompréhension de la non-connaisssance d’elles-mêmes d’où les troubles qui en découlent
      le dernier article de sylviane ,Audrey mouge parle du chamanisme – PASSIONNANTMy Profile

  5. 5 septembre 2014

    Jean-Luc Répondre

    Bonjour Sylviane,

    j’ai visionné avec attention les 2 vidéos de ton interview de Luc Bodin que j’attendais avec impatience 😉

    Comme il fallait s’y attendre sur 3 commentaires tous nous renvoient à une cause plus ou moins probable de la maladie d’Alzeimer: le stress et les croyances associées, l’alimentation et surtout l’inévitable conflit intérieur qu’il est toujours « possible » (7j/7 et 24 h/24) de décoder biologiquement .

    Désolé de mettre un bémol aux affirmations tout à fait pertinentes (il ne manquerait plus que ça!) de Luc Bodin qui, sans avoir à se renier ( du calme, je vais m’expliquer) évoque les métaux lourds , les ondes magnétiques et autres responsables incontourrnables du mode de vie moderne, les causes 1 et 3 me parlent bien mieux que le discours neutre et 1000 fois entendu des « porte-parole » de la maladie d’Alzeimer…et de la maladie en général.

    En 2014, dans le domaine médical, comme dans bien d’autres d’ailleurs, sans avoir à se référer éternellement aux statistiques auxquelles chacun se réfère pour pouvoir dire tout et son contraire, y aurait ‘il une petite, moyenne ou énorme sommité scientifique capable de reprendre à son compte ce postulat on ne peut plus basique et cependant tellement naturel: « La Maladie est un vecteur de communication entre l’inconscient et le conscient « avec son triple -voire multiple- langage (figuratif ou littéral,phonétique et sacré -secret?- tout comme les hyéroghyphes » . Il ne tient qu’à l’homme, dit évolué, d’en découvrir le sens. « Champollions de la médecine », où êtes -vous?

    Du point de vue des solutions: vouloir obstinément , sans comprendre la cause du conflit initial, modifier un comportement ou définir des objectifs à des personnes auxquels la maladie donne une « opportunité naturelle » d’exprimer un réel mal-être et d’être entendus…est-ce la meilleure des méthodes ou une autre façon d’avoir essayé quelque chose, faute de mieux (médicalement parlant)?

    Dans tous les cas, même si j’ai pu te paraitre un peu « poil à gratter » ce soir, je reste fidèle à tes articles qui au moins ont le mérite de nous faire réfléchir, sur Azeimer mais pas seulement…Quelque minutes pour relire Docteur Knock et nous serons probablement au centre du débat.

    Amicalement
    Jean-Luc

    Ah au fait Saint Luc patron des toubibs, ça s’invente pas.

    êtes vous ?

    • 6 septembre 2014

      sylviane Répondre

      Bonjour Jean-Luc

      Je vois que tu as toujours la pêche et c’est bien vu que tellement de gens font la « tronche » pour tout et pour rien

      Luc Bodin est quelqu’un que j’apprécie énormément car il n’est jamais tranchant dans ses opinions et laisse toujours la porte ouverte à d’autres idées et tu avoueras que ce n’est pas la majorité des toubibs qui sont comme ça

      Les gens qui partent dans l’oubli de la maladie ont sûrement leurs raisons et c’est abominable de voir ton père, ta mère ou ton mari qui ne te reconnait plus ou t-‘appelle par un autre nom

      Tout ce qui peut faire avancer le schmilblick est bienvenu

      A bientôt et merci pour ta fidélité sur nos lignes
      le dernier article de sylviane ,Audrey mouge parle du chamanisme – PASSIONNANTMy Profile

  6. […] Je vous recommande aussi sur mon autre blog l’interview avec le Dr. Luc BODIN sur “Endiguer ou arrêter la Maladie d’Alzheimer” […]

  7. Bonjour Sylviane,

    Bravo pour ces supers vidéos. J’aime cette spontanéité, cette simplicité.

    Un aspect effrayant, nous sommes en train de creuser notre lit de mort. Le ‘nous » englobe la majorité de la population et tout ce qui touche au monde industriel.
    A quand le réveil ?
    Nous avons du souci à nous faire sachant que nous vivons de plus en plus âgés. Il serait bien judicieux que les pouvoirs publics investissent dans des campagnes de prévention. Sujet de santé public prioritaire pouvant s’inscrire… dès l’école.
    Je ne vais pas reprendre ce que souligne Jean-Luc, par contre quand je constate autour de moi (et je ne parle que de mon milieu prof) tous ce personnel avec leur tel portable en permanence, aussi vital apparemment que l’air qu’il respire, ce personnel ne se doute pas qu’il contribue aux futurs maux de la planète.
    Un peu plus de gaité : me voici rassurée, j’ai des projets avec un but de vie bien ancré (toi aussi d’ailleurs) donc pas trop de souci pour que les neurones nous jouent un sale tour.

    Ces vidéos sont a partager généreusement, belle action de prévention de notre part.
    le dernier article de Helene@Objectif-Reussite ,Planifier son temps avec efficacité pour maitriser sa vieMy Profile

    • 10 septembre 2014

      sylviane Répondre

      Hélène

      question de faire fonctionner tes neurones je ne me fais pas de soucis pour toi parce que je sais que tu carbures à fond et c’est pourquoi tu ne fais pas ton âge non plus mais c’est vrai que faire marcher les petites cellules grises (le sont-elles d’ailleurs) et surveiller notre alimentation ne peut que donner de bons résultats du moins nous donne plus de chances
      le dernier article de sylviane ,Les couleurs c’est bon pour l’intuitionMy Profile

  8. 7 septembre 2014

    cécile Répondre

    Alors là Sylviane, je vois du petit lait en écoutant cette interview! Le stress, encore lui! Tu vas me dire que je radote, mais le stress étant une des grosses origines des dérèglements de la flore intestinale, donc, à l’origine de la candidose et de l’inflammation interne, il vient s’ajouter à la liste de ce qui nous permet de mieux prévenir la maladie d’Alzheimer. Elle est ici cette liste : http://www.clubequilibrenaturel.com/aromatherapie-holistique-alzheimer/…à grand coup d’huiles essentielles, bien sur…
    Des bises,
    Cécile
    le dernier article de cécile ,Comment votre flore parle à votre cerveauMy Profile

  9. 8 septembre 2014

    Jean-Luc Répondre

    Bonsoir Sylviane,
    skiouze me de revenir une fois encore pertuber le débat autour d’un thème qui m’interpelle vraiment , tout autant que l’ensemble des maladies neurodégénatives d’ailleurs: comme beaucoup de ceux qui liront ton article je connais trop de gens de ma famille , de mes amis qui ne sont plus de ce monde victimes souvent d’un mot que tu as repris dans ta définition de la maladie d’Alzheimer.

    Je le copie/collie non pas pour Paul et Mickey mais pour faire avancer, peut-être le schimilimili: « La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative (perte progressive de neurones) incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. »

    Le petit mot qui choque c’est « incurable » pcq nécessairement avec la meilleure volonté du monde, il condamne à ne jamais guérir, à ne jamais trouver de solutions pour trouver une issue favorable… si ce n’est dans l’au-delà. C’est le référentiel (référent ciel) de la Médecine d’aujourd’hui mais certainement pas celui de la Médecine de demain. Nous sommes tellement habitués pcq conditionnés (par qui? je te le demande!) à ces mots-sentences qu’il nous met en position de soumission par rapport aux « sachants » dont il est parfois permis de douter de leur bonne volonté à guérir son prochain.

    Si je me sais incurable pcq « Celui qui sait » me l’a dit ,à quoi bon espérer, à quoi bon chercher la raison ou la cause de mon problème…Il ne me reste plus , fort de ces pontifiantes paroles, qu’à quitter ce monde résigné.

    Bien amicalement.

    Jean-Luc

  10. 22 septembre 2014

    Marie Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Comme promis je signale le premier article d’une série qui parle donc de la prévention tout à fait possible de la maladie d’Alzheimer.
    Je voudrais aussi insister sur le fait que le stress est une réaction intérieure à un évènement extérieur.
    Et que contrairement aux idées fort répandues et clamées bien fort, le déclencheur de stress le plus violent et durable pour le corps est…la nourriture ! La solution également la plus rapide et efficace pour guérir la maladie.
    Pas moi qui l’affirme, mais des neurologues qui guérissent la maladie d’Alzheimer, de vrais chercheurs qui ont répertorié toutes
    les causes de stress, dans des tas d’études cliniques.
    Les lire et les écouter c’est plus intéressant, je trouve, que de se lamenter.

    Bon séjour Sylviane !
    Marie.
    le dernier article de Marie ,Vous pouvez éviter la maladie d’AlzheimerMy Profile

  11. […] Comment éviter ou endiguer alzheimer […]

Déposé un commentaire de cécile

Déposé un commentaire de cécile Annuler

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article