Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Jouer au golf sans stress

Comment gérer et surmonter le stress dans le sport

Départ du 1er trou

 

Stéphane CASTRO FERREIRA est franco-portugais et a été champion de golf amateur du Portugal en 1997 et 1998. Il a également été 1er au ranking portugais de 1996 à fin 1999. Il est passé professionnel en 2000 mais depuis il se consacrer à ses affaires. Il est aujourd’hui âgé de 36 ans et vit actuellement à Lisbonne.

Il nous dévoile ici ses secrets pour gérer et surmonter le stress lors des compétitions nationales et internationales et il donne aussi d’excellent conseils pour les débutants en golf ou dans n’importe quel sport.

Vous trouverez après la video des explications pour certains termes de golf qu’il emploie dans l’interview.

Vous allez voir ma première vidéo et je vous demande un peu d’indulgence car parfois l’image est défocalisée. Stéphane ayant eu la gentillesse de m’accorder cette interview alors qu’il est très occupé, je n’ai pas osé la recommencer et comme le son est parfait, je pense que l’interview n’en pâtit pas trop.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron donc je vais m’entraîner pour la prochaine entrevue.

 

Le golf est un sport de précision se jouant en plein air, qui consiste à envoyer une balle dans un trou à l’aide de clubs. Le but du jeu consiste à effectuer, sur un parcours défini, le moins de coups possible. Précision, endurance, technicité, concentration sont des qualités indispensables pour cette activité.

 

calme=bon shot

Birdie : trou joué un coup sous le par. Le « Birdie putt » signifie que si la balle tombe dans le trou suite à ce putt ; le joueur enregistrera un birdie

Bogey : trou joué un coup au-dessus du par.

Clubs : outils du golfeur lui permettant de lancer sa balle. Le joueur n’a droit de se munir que de 14 clubs entre les bois, les fers, les wedges et le putter (voir ces mots) ; tout dépassement de ce nombre est sanctionné.

Drive : coup joué avec le « Driver » (ou Bois n°1), en général au départ d’un trou.

Eagle : trou joué deux coups sous le par.

Fairway : Zone herbeuse et bien tondue, séparant le départ du green.

Green : C’est la surface gazonnée et tondue ras sur laquelle se trouve le trou, et ou l’on utilise exclusivement le putter.

 

bonne routine=pas de stress

Handicap : ancienne norme d’appréciation du niveau d’un joueur amateur aujourd’hui remplacée par l’index

Match play : Partie de golf opposant deux joueurs ou deux équipes. Le meilleur score sur un trou gagne le trou, celui qui gagne le plus de trous gagne la partie.

Par : nombre de coups théorique fixé pour un trou (ou un parcours), déterminé par la longueur et la difficulté du trou ou du parcours. Le par d’un trou varie de 3 à 5, celui d’un parcours, généralement, de 70 à 72.

Play Off : si deux ou plusieurs joueurs se trouvent en tête à égalité à l’issue d’un tournoi, un « duel » est organisé entre eux immédiatement jusqu’à ce qu’ils se départagent sur un trou, deux trous ou plus … Selon les tournois et leurs règles spécifiques, ce play-off peut se disputer soit le lendemain sur un nouveau parcours de 18 trous (très exceptionnellement), soit à présent presque toujours immédiatement en (sudden-death) (voir ce mot) (ou mort-subite).

Practice : aire d’entraînement constituée de boxes fermés ou ouverts et fixes où l’on frappe des balles d’entrainement, non autorisées sur le parcours, sans aller les chercher.

Putt : Action de faire rentrer la balle dans le trou en la frappant du putter.

Stroke Play : Formule de jeu où le gagnant est le joueur réalisant le parcours avec le score le plus bas.

bonne routine, bonne visualisation, bien ancré = CONFIANCE EN SOI = BONS RÉSULTATS

Tee : Petit support de bois ou de plastique sur lequel se pose la balle, et que les joueurs peuvent utiliser au départ de chaque trou. Par extension, aire de départ de chaque trou où l’on peut l’utiliser. (tiré de WIKEPEDIA : le golf & le vocabulaire du golf)

 

Mon lien pour le podcast sur L’ANCRAGE « comment devenir Zen en 2 secondes »

 

J’espère que malgré les petits problèmes signalés plus haut, vous avez aimé cette vidéo et laissez-moi un message, vous recevrez un bonus très intéressant.

 

J’ai aussi aimé ces deux blogs sur le tennis

http://blog-tennis-concept.com/

http://mon-tennis-autrement.com/

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

24 Réponses to “Jouer au golf sans stress”

  1. 26 octobre 2011

    alexcastroferreira Répondre

    genial la video. j attends les prochaines avec impatience. tres instructif

  2. 26 octobre 2011

    sylviane Répondre

    Merci Alexandra et bientôt une video sur le foot (un international très connu) mais ce sera la surprise

    Cordialement
    le dernier article de sylviane ,L’intuition en exercice3- prendre la bonne décisionMy Profile

  3. 27 octobre 2011

    Mohammed Répondre

    impatient de voir la suite aussi, sylviane !
    le dernier article de Mohammed ,Résoudre vos problèmes – c’est tout un art !My Profile

  4. 31 octobre 2011

    Karine Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cet interview d’un pro…

    En effet, la 1ere chose à faire est d’anticiper la compétition : reconnaitre le terrain, se renseigner sur les adversaires, se poser les bonnes questions et y répondre avant le jour J…car à l’entrainement on se pose des quetsions et en compétition on répond à la quetsion !!
    Les routines de performances sont aussi importantes pour se mettre dans notre bulle, se concentrer et ne pas être perturbé par l’extérieur..
    A bientôt
    Karine
    car à
    le dernier article de Karine ,Votre lumbago, qu’en faites-vous ?My Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Karine,

      Merci pour ton commentaire et effectivement beaucoup de sportifs ( et non sportifs) pratiquent la visualisation qui est aujourd’hui bien entrée dans les moeurs et c’est tant mieux.

      Et comme tu le dis si bien répéter les mêmes gestes permet de garder le cap et d’éviter de se  » déconcentrer » et cela m’a bien aidé quand j’ai commencé à donner des conférences et que tout le monde se moquait un peu de moi car. Je  » répétais  » le discours.

      Merci pour tes commentaires fideles

  5. 1 novembre 2011

    Philippe Répondre

    Super cette video chère Sylviane, et de très bonne qualité !

    … y compris la technique malgré les petits moments où la mise au point « nous joue des tours » (à tout hasard, pour ce genre de video où le sujet de bouge pas, si ton appareil le permet, tu as intérêt à faire une mise au point manuelle au début et laisser en manuel afin que ça ne se dérègle pas par la suite).

    Le contenu est vraiment intéressant, cette technique des ancrages, mais aussi des routines … par la routine on arrive à se recréer son propre univers de telle sorte qu’on se sente dans son monde n’importe où et n’importe quand, à l’aise … et le stress a beaucoup moins de prise !

    J’avais découvert cette technique (que j’appliquais souvent sans le savoir) avec le livre « free play » (de Stephen Nachmanovitch) que je te recommande si tu ne l’as déjà lu : il s’agit d’un violiniste concertiste qui décrit comment il se recrée toujours le même environnement et accomplit toujours les mêmes gestes avant un concert.

    De cette manière, cet environnement (de gestes, d’attitude intérieure, de respiration, etc.) que nous reproduisons soigneusement nous conditionne pour que nous soyons dans notre meilleure concentration, comme si c’était un jour comme un autre … nous ne nous laissons pas atteindre par le stress !

    Encore une fois merci et bravo pour cette première vidéo Sylviane !

    Amicalement!

    Philippe
    le dernier article de Philippe ,Biscuit vegan à l’AvoineMy Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Philippe (de Bangkok),

      Merci pour tes conseils de prises de vue j’avoue que je n’en menais pas large car je ne voulais pas trop déranger Stéphane pendant la prise de vues mais je m’entraîne ici.

      Non je n’ai pas lu le livre dont tu parles mais vais l’acheter dès que je reviendrai en France. La routine ( ou le rituel) aide à ne pas se laisser surprendre par l’angoisse et le trac. C’est aussi la techniques des acteurs et des chanteurs.

      À bientôt

  6. 1 novembre 2011

    Michele Répondre

    Bonsoir Sylviane,

    Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! Bravo pour cette première vidéo qui n’attend plus que des petites soeurs 🙂 Tu as manifestement appliqué pour toi les conseils de ton golfeur profressionnel. C’est gagné !
    A bientôt le plaisir d’une nouvelle vidéo.
    Bien amicalement,
    Michèle
    le dernier article de Michele ,Mon premier podcastMy Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci Michèle même si je trouve que les compliments ne sont qu’en partie mérites car c’était loin d’être parfait mais je crois s’il fallait que je me lance.

      Je vous remercie tous et toutes pour vos commentaires car je n’ai droit qu’à peu d’internet/ jour lá où je suis mais dès mon retour je reprendrai moi aussi  » ma rotine »

      Bon week-end

  7. 1 novembre 2011

    Sylvain Répondre

    Bonjour Sylviane

    Une vidéo super intéressante !
    Je me souviens avoir parlé avec un ancien militaire commando qui me disait que le fait de répéter toujours les mêmes entraînements et techniques de combat, le jour d’un réel conflit ils n’avaient pas peur car ils étaient dans cette routine dont parle Stéphane.

    Merci de nous proposer des sujets aussi intéressants et utiles.

    Sylvain
    le dernier article de Sylvain ,Basiques, mais souvent ignorées dans la conception webMy Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour sylvain,

      Finalement sportifs, acteurs, conférenciers et commandos utilisent la même technique et ce n’est pas par hasard.

      Je me souviens avoir vu un jour Stéphane passer devant son père et sa mère sans  » les voir » ce qui m’avait raniment étonnée mais aujourd’hui j’ai compris  » il était dans son monde » et ne voyait rien d’autre. C’est ce qui lui a permis de remporter son premier championnat. Il est d’ailleurs connu au Portugal pour son extrême concentration fruit. Beaucoup de travail.

      Merci a toi

  8. 1 novembre 2011

    Vincent Répondre

    Merci Sylviane pour cette vidéo que j’attendais avec impatience.

    Félicitations tout d’abord pour ton choix d’invité et le choix pertinent de tes questions.

    Stephane Castro Ferreira a le mérite d’expliquer très clairement les notions essentielles que sont routines, visualisation, pensée positives et ancrage.

    Cette entrevue permettra à nombre de sportifs amateurs de progresser.

    A propos de la différence entre routine et rituel, il s’agit pour moi de la même chose, même si pour Stéphane cela est apparemment trop connoté religion/sacré.

    Un de mes entraîneur de tennis de référence emploie volontairement le terme de rituel pour les deux coups qui démarrent le point : le service et le retour de service.

    Je préfère personnellement ce terme de rituel car il est plus fort et plus parlant pour moi. La routine à un côté péjoratif à mon sens qui renvoie à des notions inverse de celles que je recherche dans le sport.

    Merci à toi d’avoir cité mon blog dans ton article et longue-vie à SOS STRESS.

    Vincent
    le dernier article de Vincent ,Quatre bonnes raisons de jouer en double au tennisMy Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Vincent ,

      Je sais que tu attendais ce commentaire depuis longtemps et j’ai envoyé celui- ci malgré les petits ennuis de temps en temps car sinon il aurait encore fallu attendre.

      Stéphane préfère le terme de routine mais j’ai compris que c’est plutôt le sens de rituel tel que toi et moi l’entendons .

      Comme je l’explique à sylvain plus haut la concentration de Stéphane est célébre et résulte de centaines d’heures d’entrainement et toi tu sais bien combien il est nécessaire de travailler pour accéder à ladite routine/ rituel.

      Je vais bientôt interviewer un international de foot qui nous expliquera comment lui gère le stress.

      Quant à citer ton blog il me semble normal que nous soins solidaires les uns des autres et le citer était même à propos

      À bientôt

  9. 2 novembre 2011

    patrica Répondre

    Bravo Sylviane,
    Même si l’image est floue parfois, le son est très bon, tu t’en sors comme un chef.
    Et sur le fond, comme d’habitude, pratique et simple pour mieux vivre. J’ai souvent utilisé la visualisation lors d’épreuve à venir. J’ai commencé à l’école d’infirmière, la veille d’évaluation en service (je devais faire un soin sous le regard d’un enseignant juge) assez stressante, avant de m’endormir, je me passais le film de ce soin dans ma tête, tout se déroulais parfaitement, je voyais toutes les étapes, tout parfaitement organisé, et je dois dire que cette méthode me permettait d’arriver parfaitement sereine et confiante, pour moi tout était clair. Beaucoup de mes collègues m’enviaient cette assurance.
    J’utilise toujours quand je dois faire quelque chose de difficile pour moi, qui me stresse et me mets en insécurité.
    J’ai découvert l’ancrage il y a déjà quelques temps, et ça me donne courage et détermination.
    Encore toute mes félicitations, je suis admirative !
    le dernier article de patrica ,Le bon plan…de vieMy Profile

    • 3 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Patricia ,

      Ne sois pas admirative car ton blog est des plus intéressants et je m’y rends régulièrement (la je suis en voyage mais dès que je rentre je vais y courir)

      Comme tous les commentaires faits sur l’article tout le monde aujourd’hui reconnaît les avantages de la visualisation et toi qui est ( ou etait) dans le milieu médical tu as entendu sûrement parler du Dr. Simonton qui le premier lui a donné ses lettres de noblesse pour aider les cancéreux (sans oublier mon cher Bernie Siegel) et je ne suis pas étonnée que cela te serve ou t’aide en période de stress.

      Merci a toi aussi ur ta fidélité

  10. 5 novembre 2011

    Jean-Charles Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Il est connu que les sportifs de haut niveau travaillent leur technique, mais aussi élabore un mental d’acier pour créer un contexte « de gagne ».
    La visualisation, l’ancrage ou encore la routine sont des outils extrêmement puissants, pourtant souvent négligés parce que simples à appliquer.
    Paradoxal, non ?

    En tout cas, bravo pour cette interview très instructive.
    le dernier article de Jean-Charles ,L’histoire de l’homme qui avait confiance en luiMy Profile

    • 8 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci Jean-Charles pour ton commentaire (et ta fidélité)

      En effet c’est paradoxal car avec des outils vraiment puissants – et Stéphane nous le confirme – pourquoi est-ce si peu employé ? Le regretté Ayrton Senna était un fan de la visualisation et repassait et repassait sans arrêt dans sa tête tous les détails des circuits.

      Dommage que si peu de gens utilisent l’ancrage et pas seulement dans le sport d’ailleurs ça donne des résultats spectaculaires.

  11. 17 novembre 2011

    Becq Répondre

    Merci Sylviane de cet article / vidéo très intéressante.
    C’est vrai que je fonds totalement dans cette approche, puisqu’il,est des rituels (d’accord avec Vincent) ou routines qui permettent d’évacuer ce « stress »
    J’aime beaucoup le mix des techniques de relaxation que tu emploies Sylviane pour préparer à la visualisation positive et l’ancrage. C’est très chouette d’être connecté à cela et je confirme que les résultats « rebondissent » dans TOUS les domaines de la Vie.
    Je n’en connais d’ailleurs pas les limites, ce qui est sûr, c’est que c’est géant !!!
    Soleil à toi Sylviane et à bientôt pour le côté « foot » !
    Avec toute mon Amitié … et merci aussi d’indiquer mon blog !
    Guy-François
    le dernier article de Becq ,Une démarche de bien être en tennisMy Profile

    • 20 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci pour ton commentaire et c’est vrai que Stéphane insiste beaucoup sur le mot routine mais n’oublions pas qu’il est bi-national et je crois sincèrement que pour lui ce qu’il appelle la routine est pour nous le rituel mais ce ne sont que des mots

      J’ai indiqué ton blog ainsi que celui de Vincent parce que je sens et crois qu’ils peuvent réellement aider les joueurs de tennis à progresser et j’aime « l’esprit » de vos blogs donc à très bientôt

  12. 5 décembre 2012

    Magasin de golf Répondre

    Vidéo très intéressante !

    Elle permet de voir que c’est la répétition des gestes qui rassurent !

  13. 22 août 2013

    Maxime Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Je ne découvre qu’aujourd’hui cette vidéo.
    Merci pour l’avoir tourné, elle est très instructive.
    Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est cette notion de routine pour créer l’habitude de la compétence inconsciente ou tu n’as plus à réfléchir au coup, le corps « sait » et le coup se fait tout seul par habitude, comme quand tu parles, tu marches ou tu écris.
    Ce qui m’a ensuite frappé, c’est le cadeau de la vie en faisant vivre le stress à Stéphane, ce qui lui a ensuite permis d’avoir la « bonne » action, celle d’aller voir sa Psy et d’apprendre cette technique d’ancrage qu’il ne connaissait pas et qui lui a servi pour tous les matchs suivants.
    Alors, « vive le stress » !

    Vis une merveilleuse journée !
    Maxime
    PS: as-tu une nouvelle vidéo tournée récemment à me proposer ?
    J’aimerai « visualiser » les progrès réalisés afin que je puisse imaginer mes vidéos dans 2 ans !
    le dernier article de Maxime ,L’Histoire de mon ImperfectionMy Profile

    • 22 août 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Maxime

      Oui j’aurais une vidéo dans quelques semaines car honnêtement je ne me sens pas d’attaque pour filmer toute seule l’exercice que je veux mettre en ligne donc, tu pourras voir qu’il y aura des progrès car Danièle (que tu connais) est une super crack de la technique et elle vient passer quelques jours à Lisbonne

      En ce qui concerne Stéphane oui la routine comme il appelle ça lui a toujours été bénéfique parce que comme tu le soulignes si bien l’inconscient enregistre et agit ensuite et at je me souviens qu’il était en train de perdre son 2e championnat amateur (il était en 4é position donc presque dans les choux) lorsqu’il a commencé à employer les ancrages et il n’a plus jamais arrêté, preuve que ça marche puisqu’il a réussi à remonter son handicap et a été finalement sacré champion
      le dernier article de sylviane ,Comment je me suis plantée en interprétant le bellineMy Profile

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article