Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



l’antidote stress parfait- le plaisir

L’ANTIDOTE PARFAIT AU STRESS –  LE PLAISIR

Cette semaine, je participe à un carnaval d’articles sur LE PLAISIR, organisé par Philippe, du blog  le gourmet végétarien »

Qu’est-ce qu’un carnaval d’articles ? Cela désigne un groupe d’articles écrits par des blogueurs sur un thème commun vu selon le point de vue de chacun. Pour retrouver les articles des autres blogs, rendez-vous directement sur le gourmet végétarien

Le luxe n’est pas un plaisir, mais le plaisir est un luxe. Francis PicabiaExtrait de la revue Le Pilhaou Thibaou – Juillet 1921

QU’EST-CE QUE LE PLAISIR ?

Selon le Petit Larousse : « c’est un état de contentement qui crée chez quelqu’un la satisfaction d’une tendance, d’en besoin, d’un désir. Faire plaisir à quelqu’un = lui être agréable ».

Nous éprouvons du PLAISIR quand un besoin est satisfait qu’il soit d’origine affective, physique ou intellectuelle.

 

C’est quoi aimer ? – C’est avoir envie de faire plaisir rien que pour le plaisir de faire plaisir. François Garagnon Extrait de Jade et les sacrés mystères de la vie

plaisir de la musique

 

Quels types de plaisirs existent-ils ? Une quantité infinie :

plaisirs :  de la table, d’amour, du jardin, de la chair, de chanter, de peindre, de voyager, de lire, de faire du sport, d’apprendre ….. et encore des centaines d’autres.

 

Qu’est-ce finalement que « se faire plaisir » ?

C’est se connaître et s’écouter (en étant en syntonie avec ses besoins), avoir confiance en soi (ne pas avoir peur que les autres nous jugent égoïstes)

 

Qu’allez-vous trouver dans cet article ?

J’avais pratiquement terminé mon article sur LE STRESS ET LE PLAISIR et puis je me suis dit que cela n’allait pas. La théorie c’est bien, la pratique c’est mieux. Evidemment le but de cet article n’est pas de vous faire rechercher le plaisir à tout prix. Il est en rapport avec le  thème du blog qui est sur le stress. Je sais par expérience personnelle, et professionnelle,  que les gens stressés écoutent rarement leurs besoins et de ce fait ignorent, pour la plupart,  la signification du mot PLAISIR .

Donc, gens stressés à vos blocs ou carnets car vous allez trouver dans cet article des astuces pour VOUS FAIRE PLAISIR mais ATTENTION vous allez devoir décider MAINTENANT DE VOUS OCCUPER DE VOUS, DE VOUS ET ENCORE DE VOUS.

Et vous savez quoi, après cela vous vous sentirez beaucoup mieux car comme le disait si bien Claude Roy

L’homme est l’animal dont le plaisir est de faire ce qui ne lui fait pas plaisir.

Donc,  faites mentir Claude Roy et faites-vous plaisir.

 

Les exercices pour vous apprendre à définir quels sont vos plaisirs :


Les plaisirs gourmands de l'hiver

LISTE n°1

Faites d’abord une liste spontanée de 15 à 20 petits ou grands plaisirs,  de vrais « plaisirs » et non pas des plaisirs du type « oui…  j’aime bien » ou « j’aime mais …  » ne dépendant que de vous.

Je m’explique. Un grand plaisir pour vous serait de partir en vacances avec votre petit ami mais cela ne dépend pas que de vous, il a son mot à dire, en revanche aller écouter Lady Gaga en concert ne dépend que de vous, vous pouvez y aller seul(e).

 

Quelques exemples de plaisirs qui ne dépendent que de vous :

prendre le petit déjeuner sur votre terrasse ;

prendre quinze minutes de repos pendant que votre petit garçon fait la sieste :

vous sortir de votre bilan de fin d’année et lire pendant vingt minutes votre journal de foot  ;

se faire couler un bon bain mousseux et odorant et s’y prélasser

ne rien rien faire sinon se reposer pendant quinze minutes (ou plus si vous pouvez)

faire des mots-croisés ;

lire un bon bouquin,

tricoter, broder, scrapbooker ;

regarder un coucher de soleil en montagne, à la mer, à la campagne ;

jouer avec son chat, chien, perroquet ;

LISTE n°1 avec le Bon Génie

Si vous avez des difficultés à faire cette liste, pas de stress. Imaginez ce que vous feriez si un bon Génie exauçait  vos souhaits. Changez de perspective et commencez à imaginer votre vie maintenant avec  SI:

Quelques exemples : Si je pouvais faire ce que je veux …

j’irais m’inscrire à un cours de tango, salsa, valse ;

je prendrais le temps de savourer un ou deux bons petits macarons  de chez Ladurée ;

je me remettrais à la peinture, musique, chant, danse, gymnastique ;

je prendrais des cours de chinois, de composition florale, de tricot, de cuisine ….

je prendrais tous les jours 15 minutes rien que pour moi ;

j’irai une fois/mois au concert, à des conférences, danser ;

j’irais visiter Vienne, les fjords, le Pérou, la Cité interdite, le Tibet ;

je partirais avec ma femme (mon mari) passer un week-end à Venise

je commencerais à prendre des cours de théâtre ;

 

LISTE n°2

Maintenant faites une liste spontanée d’au moins quinze plaisirs (petits ou grands) que vous aimez faire avec les autres :

Quelques exemples :

recevoir des amis à dîner et leur mitonner de bons plats ou simplement prendre un pot ;

aller dîner au restaurant avec des copains ;

faire des randonnées, du ski, de la voile, jouer au golf  ;

jouer aux cartes ;

aller à la chorale

faire du bénévolat

 

LISTE n°2 avec le Bon Génie

Là encore si vous bloquez pas de stress. Si un génie vous transformait en personne sûre de vous que feriez-vous ?

j’irais jouer au foot avec mes collègues, mes anciens copains d’école ou d’université ;

je ferais partie d’une association pour la défense des loups, dauphins, lions, éléphants, tigres… ;

j’irais danser avec des copains (copines) ;

je  jouerai au  volley ball sur la plage

j’inviterais mes copains de gym à la maison ;

je prendrais des cours d’oenologie, astrologie, théâtre, chorale, théologie, astronomie, …

 

Maintenant que vous avez bien rempli votre cahier,

ACTION

ACTION n°1

Collez vos listes partout où elles peuvent l’être.Emportez-les partout avec vous et lisez-les au moins 5 fois/jour (minimum) calmement pour bien vous en imprégner.  Mettez-en une de chaque sur votre table de nuit e,t tous les matins et, en vous réveillant,  prenez un plaisir des listes 1  et mettez-le en pratique ce jour-là

A faire tous les jours en changeant le PLAISIR. Si d’autres plaisirs surgissent, ajoutez-les aux listes. Revoyez vos listes périodiquement.

 

Bravo, bravo

FÉLICITEZ-VOUS chaque soir  pour tout ce que vous avez fait dans la journée. Cela fera rudement plaisir à votre Enfant Intérieur et vous  vous endormirez sur des suggestions positives.

 

ACTION n°2

Choisissez un des plaisirs des listes 2 . Quelles actions pouvez-vous entreprendre dans le but d’atteindre votre objectif (l’un après l’autre) et AGISSEZ dans ce sens.

Si vous sentez que le stress arrive,  STOP pratiquez alors le kaizen (voir l’article un petit pas peut changer votre vie) et faites un petit pas chaque jour vers la concrétisation d’un plaisir et félicitez-vous.

Dans un prochain article, je vous apprendrai une technique simple qui vous permettra « instantanément » de vous plonger dans un état agréable de plaisir. Technique très puissante et efficace  dans les cas de stress ou de soucis.

Pour terminer, je vous propose deux extraits d’articles :

le premier paru dans le numéro 19 de la revue « AGIR MAGAZINE » de septembre-octobre 2008 dans lequel  le Dr. Philippe Rodet, médecin urgentiste auteur du livre « Le stress, nouvelles voies » dit :

«  le plus puissant traitement du stress est le plaisir. (…) le plaisir augmente le taux d’hormones de croissance (action bénéfique sur l’immunité) et celui d’endorphines (action bénéfique sur le bien-être). Dès que l’on va provoquer du plaisir, sous quelque forme que ce soit, y compris au sein d’une entreprise, on va protéger les personnes de la toxicité du stress »

et le deuxième publié le 28 août 2008, sur le site Internet du « »Center for the advancement of health » et qui aborde une étude du Professeur Siahpush , professeur de promotion de la santé à l’Université de Nebraska (U.S.A.) dont je cite des extraits ci-dessous.

Cette étude, parue dans la revue de Septembre – Octobre de l’American Journal of Health Promotion, montre l’influence indiscutable du bonheur et de la satisfaction de la vie sur la santé ! Une étude réalisée auprès de 10 000 australiens qui disaient se sentir heureux étaient aussi en meilleure santé que les autres et ce, dans une proportion élevée. Indépendamment des autres facteurs pris généralement en compte comme le tabagisme, boisson, excès de poids, etc.

« Nous avons trouvé des preuves solides que le bonheur et la satisfaction de la vie ont un effet sur nos indicateurs de la santé  » a déclaré le Professeur Siahpush.  » Il y a des indications qui montrent que si vous devenez plus heureux et satisfait de votre vie, vous avez tendance à devenir plus sain ainsi » affirme  encore le Professeur Siahpush. Donc, conclut l’article : »Voilà une nouvelle preuve de la nécessité de cultiver le plaisir à tout niveau, y compris professionnel. On l’a souvent justifié comme moyen d’annihiler les effets toxiques du stress ».

 

Donc, même si vous avez quelques petits soucis, FAITES-VOUS PLAISIR et si vous « stressez » à votre travail trouvez une petite chose qui vous procure du plaisir dans ce job(rien n’est jamais totalement blanc ou noir).

 

stress et plaisir

UNE PHRASE À MÉDITER

Les noix ont fort bon goût, mais il faut les ouvrir. Souvenez-vous que, dans la vie, sans un peu de travail on n’a point de plaisir. Jean-Pierre Florian  – Extrait de La Guenon, le singe et la noix

alors au travail

Crédit photo : Jungle boy Kmeron, Sybarite48, Jac31

Podem deixar uma mensagem em português

You can leave a message in english


Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

23 Réponses to “l’antidote stress parfait- le plaisir”

  1. 25 juillet 2011

    Le Plaisir … Répondre

    […] Lire l’article complet : http://sos-stress.com/lantidote-stress-parfait-le-plaisir/ […]

  2. 26 juillet 2011

    Didier Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Merci pour ce bel article, intéressant et pratique.

    Intuitivement, on pouvait deviner que le plaisir était un antidote contre le stress, mais c’est encore plus clair quand on le lit ! 😉
    Et surtout quand on voit que des études ont été faites sur le sujet… Je suis convaincu et je pense que je vais davantage cultiver le plaisir suite à cet lecture.

    En fait, je n’y avais jamais songé, mais je suppose qu’on peut dire aussi que le plaisir est bon pour la motivation personnelle…

    Didier

    • 26 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci pour ton commentaire Didier,

      Pour la motivation personnelle je peux te garantir que cela fonctionne car lorsque je dois faire quelque chose du type « il faut » (par exemple faire le ménage) je me « promets » un petit plaisir à la fin de la tâche (lire un bon polar ou regarder la TV ou autre chose) et ça me motive tu peux me croire. D’où l’importance des listes de plaisirs.

      Ayant été élevée dans un pensionnat religieux rien que penser aux « plaisirs » étaient un péché il m’a fallu du temps et une bonne psychanalyse pour surmonter cela et je ne dois pas être la seule dans mon cas.

      A bientôt

  3. 26 juillet 2011

    Bernadette GILBERT Répondre

    Quel bel article, Sylviane, gorgé de trucs astucieux et pratiques pour intégrer le plaisir à nos journées, un si bon moyen de chasser le stress !

    • 26 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci Bernadette pour ton gentil commentaire.

      C’est vrai que se faire plaisir est souvent mal vu par les autres il est tellement plus gratifiant de se « sacrifier ». Si les gens écoutaient un peu plus leurs besoins le monde irait certainement mieux car il y aurait moins de frustration.

      A bientôt

  4. 26 juillet 2011

    Philippe Répondre

    Merci pour ton article Sylviane, merci en particulier pour les astuces pratiques que tu proposes pour les personnes qui ont du mal à s’accorder du plaisir !
    Dans mon cas, j’essaye de ne pas oublier (même si parmi mes grands plaisirs figure aussi celui de faire plaisir à l’autre) ! 😉
    Pour te faire sourire, as tu vu que parfois quand les gens disposent de nombreux plaisirs à portée de main, ils peuvent être stressés car il ne savent pas par quoi commencer (buffets libres, activités sportives illimitées, etc.) !
    Bien à toi!

    A bientôt

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci Philippe toujours gentil encourageant,

      En effet je vois autour de moi tellement de gens qui s’empoisonnent la vie pour des « pas grand chose » alors qu’ils ont tout pour être heureux.

      C’est vrai qu’être heureux en se faisant plaisir est plutôt mal vu dans notre société judéo-chrétienne. Comme c’est beau le sacrifice n’est-ce pas ? C’est pour cela que tant de gens sont frustrés et amers.

      A bientôt Philippe

  5. Avec toi, le plaisir est de s’écouter et de s’autoriser à se faire plaisir… Epicure aurait aimé compléter tes listes 🙂
    Et moi, je vais faire la mienne où je vais faire figurer des actions qui relèvent de ma responsabilité propre et non de celle des autres ou de mon conjoint : comme dans mon article, je vais me faire plaisir à lui faire plaisir…
    A bientôt

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Fabienne et merci pour ton commentaire,

      Je suis toujours très heureuse de voir des personnes qui commencent à se faire plaisir car la plupart du temps il y a tellement de petites choses qui peuvent nous combler.

      Chacun de nous a des plaisirs différents donc Fa

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Excuse-moi Fabienne le message n’était pas terminé mauvaise manip.

      Donc je disais EN AVANT Fabienne, commence tes listes et vois justement quels sont TES PLAISIRS car dès qu’un peu de stress pointe le nez tu te replonges dedans et pfff… le stress s’éloigne. Très efficace crois-moi , ça marche pour tout le monde.

      Bonne journée

  6. Merci Sylviane pour ton article motivant !
    bien sûr il faut agir pour le plaisir, tu as raison.
    On pourrait dire aussi que le stress vient de l’absence de plaisir.
    L’absence de plaisir réduit, amoindrie, étouffe la vie.
    Et alors c’est vrai que faire plaisir aux autres nous fait plaisir, cela nous revient comme un boomerang. Imaginer le plaisir de l’autre
    est gratifiant. Elisandre

    Elisandre

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Elisandre pour ta fidélité à mon blog,

      Oui faire plaisir aux autres est très très gratifiant mais quand j’ai dit à ma psychanalyste (il y a fort longtemps) : « ce que j’aime, j’adore c’est faire plaisir aux autres » tu sais ce qu’elle m’a répondu : »eh bien commencez à vous faire plaisir à vous et après on verra ».

      J’ai été très fâchée qu’elle me réponde ça mais à la consultation suivante j’avais eu le temps de comprendre le message.

      Savoir se faire plaisir évite pas mal de frustration et je parle pour moi car depuis que j’écoute mes besoins (en respectant ceux des autres bien sûr) je ne suis plus du temps amère et frustrée.

      A bientôt

  7. 28 juillet 2011

    Emmanuelle LABAT Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Bien vu ton exercice !

    Et moi j’ai eu le courage de changer de vie pour n’avoir que du plaisir du matin jusqu’au soir !

    Certains vont sourire !

    Non je ne rigole, il y a bien encore quelques moments où je dois faire des efforts mais ils sont faits dans le cadre que je me suis créé. Donc ça va pas trop de stress….

    Un petit plaisir: j’aime me faire des repas complets de desserts! Donc de temps en temps je le fais ! Et je ne prends pas du poids pour autant (un petit clin d’oeil aux spécialistes des repas, nutrition, poids et autres …)

    Au plaisir du prochain article …

    de la part de Madame quantique….

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Madame Quantique,

      En vieillissant je peux t’assurer que le fait d’avoir appris à me faire plaisir m’évite pas mal de tracas.

      Quand je rencontre des gens et que leur compagnie ne me fait pas plaisir je ne donne pas suite. Je lis ce qui me plaît sans complexe (j’adore les bons polars), mitonner de bons petits repas pour ma famille, et rester seule car ça ma fait plaisir. Toutes choses dont je me serais privée avant car tout cela n’est pas « bien » (l’influence du pensionnat catholique bien sûr), ça ne « fait pas ». Combien de fois ai-je entendu cela dans ma vie ?

      Donc Emmanuelle tu es une courageuse et continue

      A bientôt

  8. 30 juillet 2011

    Rémi Répondre

    Merci pour ton article Sylviane.
    Personnellement, j’utilise le plaisir comme un moyen pour équilibrer. Ayant, ou ayant eu plutôt, une profession avec pas mal de stress ou de situations stressantes,cette méthode m’a permis de tenir, de prendre de la distance par rapport à des choses pas très importantes au final.

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci aussi à toi Rémi pour ta fidélité.

      C’est vrai que l’on se met souvent tout un tas de trucs (inutiles) sur le dos du type : « IL FAUT, JE DOIS » et évidemment ça nous stress puisqu’il faut ce n’est pas du plaisir c’est une obligation. Donc ça coince.

      J’avais moi aussi le chic pour me stresser avec tout un tas d’obligations qui ne servait à rien du tout si ce n’est à m’angoisser. Avec l’âge comme toi j’ai pris du recul. Maintenant je me pose toujours la question : »ai-je vraiment envie de faire ceci ou cela ? ». Si c’est non, eh bien je ne le fais pas l’affirmation est une belle chose .

      A bientôt Rémi

  9. Hello Sylviane,

    Ton article sur le stress est vraiment Excellent !

    Il y a quelques années j’ai démarré un métier plûtot stressant
    pour beaucoup de personne sauf pour moi qui aime ce
    que je fais.

    Je pense très sincèrement si toutes les personnes qui travaillent
    choisiraient leurs boulots par passion et non par obligation car c’est souvent le cas pour payer ses factures il y aurait beaucoup moins de personnes stressés, angoissés et autres…

    C’était un véritable plaisirs de lire ton article et j’y reviendrai
    pour en lire d’autres…

    Félicitations !

    Bien amicalement,

    Mik

    • 30 juillet 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Mik,

      Merci pour ton très sympathique commentaire.

      Effectivement, si l’on est passionné par quelque chose il n’y a pas de frustration on est dans le plaisir car on peut éprouver du plaisir à travailler. Je ne doute pas que tu aimes ce que tu fais et c’est pourquoi on sent que tu es bien dans ta peau. Réellement si les gens étaient contents d’aller au travail il n’auraient pas d’ulcères, de cancers ou bien sûr de stress.

      C’est la différence abyssale entre un travail alimentaire et un travail passion. Je crois aussi que si nous ne pouvons pas changer de job pour différentes raisons chacun DEVRAIT (là j’exagère en disant DEVRAIT) essayer de trouver de l’intérêt à ce qu’il fait, une toute petite chose, plus une autre petite chose et cela peut devenir un défi justement. Je connais le problème car après ma dépression nerveuse (causée en partie par des conditions de travail très dures) j’ai finalement trouvé un tel intérêt à ce que je faisais que je suis devenue une spécialiste dans ma partie? Cela a été une excellente expérience.

      A bientôt

  10. 31 juillet 2011

    Emmanuelle LABAT Répondre

    Bonsoir Sylviane,

    Oui, le courage, c’est ce qui manque a beaucoup de personnes. Je sais.

    J’ai appris à vivre chaque jour comme si c’était le dernier, donc le plaisir doit en faire partie.

    Il y a quinze jours, mon voisin d’en face est parti là-haut en quelques heures. Tout s’est écroulé en coup de baguette pour totue la famille. Il avait mon âge et laisse derrière lui une femme et trois enfants. Il était chef d’entreprise avec 120 employés. Donc j’avais déjà suivi ma philosophie, mais là en quelque heures les pendules ont de nouveau été remises à l’heure et me confortent dans ma décision.

    Peu de personnes ont compris encore que tout peut s’arrêter en une minute et sans effort de notre part. Alors pourquoi stresser ??!!!

    Emmanuelle

    • 4 août 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Merci à toi aussi pour ta fidélité à mon blog.

      Je partage tout à fait ta philosophie, pourquoi se stresser car d’un moment à l’autre on part (stressé ou pas). Il m’a fallu des années pour comprendre cela car le mental nous empoisonne bien la vie et les pensées partant à toute vitesse il est bien difficile souvent d’arrêter le tumulte.

      Je viens de lire sur un blog (découvert tout à fait par hasard) que la jeune blogueuse venait de perdre subitement son mari la laissant elle et son enfant de 2 ans totalement désarmés par la soudaineté de l’événement.

      Le plus gros choc de ma vie c’est quand j’ai découvert que ma mère n’était pas « immortelle ». Je croyais que j’avais encore tellement d’années devant moi pour profiter de sa présence. Quand nous nous stressons on devrait toujours avoir en tête que la vie peut nous être retirée dans l’instant qui suit.

      Amicalement

  11. 3 août 2011

    patricia Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Promouvoir le plaisir et surtout les moyens d’éprouver du plaisir est pour moi une action on ne peut plus altruiste. C’est plaisir après plaisir, en portant notre attention dessus que l’on se construit une vie heureuse. Et j’y crois parce que je le vis.
    Merci Sylviane, ce fut un grand « plaisir » de te lire.

  12. 4 août 2011

    Sylviane JUNG Répondre

    Merci Patricia,

    Je crois comme toi que le bonheur n’est pas fait d’une seule traite mais de petits moments de plaisir qui, ajoutés les uns aux autres, deviennent un long chemin de contentement et de plénitude.

    Amicalement

  13. […] l’article   »l’antidote-stress parfait – le plaisir »,  je vous avais promis de vous transmettre une technique simple et efficace pour vous permettre de […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article