Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



le stress- steve jobs et mon gendre

L’INFORMATIQUE EST SOUVENT CAUSE DE STRESS

parce que tout est simple mais seulement pour celui qui sait maîtriser l’engin 

 Vous devez vous demander quels liens il y a entre mon gendre, l’informatique, le stress et Steve Jobs ?

Alors avant de continuer je vous rassure. Je ne travaille pas pour Apple et je ne cherche à vous « pousser » à acheter leurs produits. Ce sont seulement des pensées que je jette sur mon blog.

Maintenant qu’il est mort, beaucoup le monte au pinacle en le traitant de génie et d’autres rétorquent qu’ils n’en était pas un et que c’était un affreux caractériel  (ce qui en lisant sa biographie ne laisse aucun doute là-dessus).

Alors pourquoi cet article ?

Eh bien comme tout un chacun l’homme me fascinait et finalement je voulais savoir s’il était un génie ou pas. Je suis une Machintoscheuse de la première heure (je ne touche pas de royalties, rassurez-vous) et j’ai essuyé pas mal de plâtre car au début ce n’était pas vraiment parfait.

les premiers macintosh

J’ai commencé avec un PC à l’époque des balbutiements des ordinateurs dans les bureaux et en changeant de job j’ai dû changer pour Mac. Déjà le stress que m’avait causé la pratique du premier avait été tel que j’avais présenté ma démission car je ne comprenais rien à cette maudite machine (nous sommes dans les années 80) alors tout réapprendre avec Mac !!! c’était l’horreur.

Puis en 24h après je me débrouillais déjà pas mal et suis devenue une inconditionnelle de la pomme.

Alors que vient faire mon gendre  dans tout cela ?

Eh bien, c’est simple mon gendre qui a des tas de qualités  et de talents  mais n’a assurément pas celui de l’informatique. Depuis que je le connais, il se « bat » le mot n’est pas trop fort avec les ordinateurs. Les mails ? Pff quelle difficulté !  Les Google et autres bêtes du net , pff!!! quelle complications!!!

Enfin vous aurez tout de suite compris que ce n’est pas une flèche pour tout ce qui concerne l’informatique. C’était un sujet de rigolade dans la famille tout le monde disait : « ah le pauvre , avec un air de commisération , il n’y arrivera jamais, ce n’est pourtant pas difficile de faire marcher un ordinateur ». Oui, c’est peut-être facile pour vous  mais ça ne l’était pour lui.

Ma fille (sa femme) lui donnait depuis des années,  cours, indications, re-indications. Rien n’y faisait. Dès qu’il s’approchait du PC c’était le stress assuré.  Bon an, mal an, il est quand même arrivé à envoyer quelques mails , à voir quelques articles sur Google mais guère plus et faire  quelques incursions sur Facebook.

 Et puis, par un hasard familial mon ancien MacBook s’est retrouvé en sa possession 

Sur ces entrefaites nous partons en vacances ma fille et moi et bien entendu elle appelle son mari . Pas de réponse.  Enfin après plusieurs tentatives il répond :  » ah mais je suis sur l’ordinateur ». On sentait bien que nous le dérangions en plein effort. Ébahies, stupéfaites nous l’entendons nous dire : « ah je vais prendre des cours sur le Mac ».

C’était le scoop de l’année. Aujourd’hui,il « pianote » allègrement et fait des progrès étonnants. Le plus extraordinaire est qu’il s’intéresse maintenant à tout ce qui concerne l’ordinateur et en veut même que le Père Noël lui en dépose un tout neuf dans la cheminée. Incroyable mais vrai, après des années de stress, de galère pour arriver à lui faire comprendre un tant soi peu le langage informatique il se lance SEUL dans l’aventure.  C’est vraiment le scoop de l’année

Alors, je vais vous dire. Je ne sais pas si Steve Jobs était un génie comme Einstein mais une chose est sûre c’était un visionnaire de génie . Il pouvait être exécrable, manipulateur,tyrannique en résumé une vraie peste mais il a su « intuitivement » ce que les acheteurs aimeraient trouver sur un ordinateur. Il a su donner envie à mon gendre et à des millions de gens (dont moi) le goût et le plaisir de pianoter sur un engin qui au départ était pour eux rébarbatif. Il s’est mis à la place de celui qui allait s’en servir et qui au départ n’était pas forcément un EXPERT en la matière.

Il voulait mettre à la portée de tous un engin sans mode d’emploi. Pari réussi pour des millions de gens. Mon gendre n’avait personne pour lui enseigner « COMMENT FAIRE » il l’a découvert seul et c’est là que la magie de Jobs opère. Ces merveilleux joujoux pour lesquels ses concepteurs ont sué, souffert, stressé comme des malades pour satisfaire les exigences du boss, tous les IMac ou Iquelque chose se conjuguent pratiquement de la même façon et c’est facile de s’en servir. Il a su mettre un truc ardu à la portée de tous.

Au début de l’ère de l’ordinateur (75/80), les gens pensaient que l’ordinateur allait asservir l’homme (faisant référence à Orwell et son fameux 1984) eh bien ! lui a mis l’ordinateur au service de l’homme et c’est là je pense sincèrement que réside son plus grand génie et je vous laisse avec cette image qui résume à elle toute seule je crois le « GÉNIE » de l »homme

 

Steve Jobs et sa philosophie

Exercice

: Pensez à toutes les choses qui vous posent problème : un livre que vous vous « sentez obligé » de lire, une visite ou une lettre que vous n’arrivez pas à concrétiser. Fermez les yeux et

sentez dans votre corps où se situe le stress

  quand vous y pensez ? Est-ce dans la gorge, au plexus solaire ? Puis maintenant repensez à quelque chose que vous faites avec joie ou passion, que ressentez-vous dans le corps ? Bien, maintenant repensez aux choses qui vous posent problème et calmement posez-vous les questions suivantes :
  1. pourquoi est-ce que je n’arrive pas à faire telle ou telle chose ?
  2. est-ce vraiment utile, important, indispensable de les faire  ou est-ce que je suis en train de ME FORCER à faire quelque chose pour telle ou telle raison ?
  3. Ces raisons sont-elles vraiment valables ? – si vous DEVEZ VRAIMENT lire un livre sur les auteurs grecs du 3è siècle avant J.C. pour votre devoir de littérature essayez de trouver un auteur qui vous ENTHOUSIASME, PASSIONNE, INTÉRESSE VRAIMENT et lisez à fond son oeuvre car on ne peut vraiment réussir quelque chose que si on y porte de l’intérêt à défaut de passion
  4. puisque j’arrive à faire ……….. avec intérêt ou passion comment faire …. ……. ou envisager de le faire d’une autre façon pour y trouver de l’intérêt
On se FORCE souvent à faire des choses qui n’offrent aucun intérêt pour soi-même mais qui en ont pour les autres et on se stresse souvent inutilement alors que ces simples petites questions aideraient à nous faire comprendre pourquoi nous n’avançons pas dans telle ou telle tâche alors que nous en réalisons d’autres avec plaisir. 
Qui rit maintenant c’est mon gendre car il est passionné par son ordinateur et finalement il suffisait de prendre le problème sous un autre angle. Merci Steve Jobs
 
Chouchou de la semaine

 

Comme j’ai pris l’habitude de le faire, je vous livre chaque semaine mes coups de coeur (sur la page d’accueil du blog) et mon blog/chouchou . Voici celui de cette semaine

http://www.visite-la-france.fr/

Rémi nous emmène chaque semaine dans une région de France avec de magnifiques photos, des vidéos et des recettes de nos belles provinces. Nous allons parfois si loin alors que des merveilles nous attendent à notre porte et Rémi est vraiment doué;

Mes coups de coeur de cette semaine      Yvon Cavelier Copywriting pratique et Sylvain Guif

 

Et si vous vouliez lire la bio de Jobs parfaitement documentée, sans parti pris et parfaitement traduite

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

15 Réponses to “le stress- steve jobs et mon gendre”

  1. 14 novembre 2011

    Fabienne Répondre

    bsr,le mien n’est pas une pomme,je ne connais pas les mac, mais ca m’est arrivé plus d’une fois de m’énerver dessus quand je n’arrivais pas a faire ce que je voulais,je n’avais plus qu’a l’éteindre et reessayé une autre fois donc oui beaucoup de stress, depuis c’est mieux

    • 15 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Fabienne et merci pour votre commentaire,

      Oui l’informatique stresse car tout paraît si simple à entendre les vendeurs et si ardu quand on se retrouve tout seul face à lui.

      Tout est simple quand on sait disait mon père et il avait raison

      Respirer un bon coup oufaire comme dit dans http://sos-stress.com/devenir-zen-en-deux-secondes/ est aussi très bien.

      A bientôt

  2. 15 novembre 2011

    Sylvain Répondre

    Bonjour Sylviane

    Il est vrai qu’on lui doit cette obsession de rendre les choses simples et faciles à utiliser. De nombreuses sociétés s’en sont inspiré.

    Comme disait Saint-Exupéry : « Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n’y a plus rien à ajouter, mais plus rien à retrancher »

    Merci pour cet article
    Sylvain
    le dernier article de Sylvain ,8 étapes simples pour trouver un créneau lucratifMy Profile

    • 15 novembre 2011

      sylviane Répondre

      Bonjour Sylvain,

      Oui, pas un caractère facile loin de là mais il a vraiment révolutionné le monde avec ses idées simples mais rudement utiles. J’adore mon Iphone et l’Ipad est-ce que ses successeurs auront encore des idées de « génie » ?
      J’en doute mais on n’est jamais à l’abri d’un coup de chance.

      Merci à toi
      le dernier article de sylviane ,11 clés pour devenir un maître en intuitionMy Profile

  3. 16 novembre 2011

    Karine Répondre

    Moi aussi je ne crique pas cette pomme ! Mais quel plaisir d’aller le retrouver quotidiennement.. Quelle source d’informations constitute t’il ! et il héberge mon blog !
    Bref un ami inséparable…parfois mon mari dit que c’est mon amant ! hih i !!

    Karine
    le dernier article de Karine ,Imprégnez-vous d’un état ressource pour réussir !My Profile

  4. 17 novembre 2011

    Sylviane JUNG Répondre

    Bo,, je ne sais pas si c’est ton amant mais moi je suis « accro » à mon Mac depuis 20 ans une vie quoi…

    Merci Karine pour ton commentaire

  5. 20 novembre 2011

    Jean-Charles Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Amusant la tranche de vie sur l’apprentissage de ton gendre qui peu doué au départ pour l’informatique, devient un inconditionnel d’Apple.

    C’est très révélateur, car c’était justement le grand défi de S. Jobs qui voulait des machines ludiques, faciles d’accès, conçues pour les utilisateurs et non pour des initiés.

    Et rédiger avec un clavier Mac est un pur bonheur.

    Si tu as apprécié la dernière bio en date sur Jobs, je te recommande aussi celle non officielle de Daniel Ichbiah :
    « Les 4 vies de Steve Jobs » qui nous donne aussi dans l’ensemble une bonne analyse de son parcours.

    À bientôt
    le dernier article de Jean-Charles ,Paul Galvin (1895-1959) ou la persévérance du fondateur de MotorolaMy Profile

  6. 20 novembre 2011

    Sylviane JUNG Répondre

    Merci Jean-Charles pour ton commentaire,

    Je suis en train de finir la bio de Steve Jobs. Quel bonhomme, un caractériel de première mais vraiment un visionnaire de génie et je comprends en lisant toutes l’histoire de Apple et des Macintosh tout ce que j’ai vécu depuis presque 20 ans que je suis une fan de la marque.

    J’ai écrit cet article précisément parce qu’à travers l’histoire de mon gendre c’est toute l’histoire de Jobs il a voulu vraiment créer un monde qui soit au service de l’utilisateur et je crois que pas mal d’architectes feraient bien de s’en inspirer eux, qui pour la plupart, construisent des maisons pour faire plaisir à leur ego mais n’habiteraient jamais dans les maisons qu’ils construisent. Lui se servait de ses « trouvailles » alors je lui dis un grand merci pour moi
    et … mon gendre

    A très bientôt et je vais acheter le livre dont tu me parles

  7. 25 novembre 2011

    Philippe Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Merci pour ton article … oui, il avait quand même du génie Steve Jobs ! Moi aussi je suis « Mac » depuis des années, et outre l’aspect très convivial (que l’on doit à la remarquable analyse des besoins du consommateur), c’est une machine qui m’a rarement laissé en rade !
    Au sujet du stress, j’imagine que ton gendre n’ayant pas de pression (en votre absence), a pu faire les premiers pas qui l’ont libéré et l’ont transformé en fanatique ?
    A très bientôt !

    Bien amicalement !

    Philippe
    le dernier article de Philippe ,Petit Épeautre aux LégumesMy Profile

    • 26 novembre 2011

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Philippe,

      Quand j’ai écrit cet article je n’avais pas terminé de lire la biographie de Steve Jobs qui se « dévore » comme un roman et j’ai compris depuis lors pourquoi tant de gens (dont moi et maintenant mon gendre…) sommes devenus des accros de Mac.

      C’est précisément sa facilité d’utilisation qui a libéré mon gendre du stress même si l’absence de sa femme a dû le mettre encore plus à l’aise. Le génie de Jobs précisément réside dans sa recherche continuelle de faciliter la vie du consommateur néophyte et des autres d’ailleurs. Facilité que l’on retrouve dans tous les appareils que Apple a développés Ipad, Iphone et IMac.

      Lire sa biographie m’a « replongée » dans plus de 20 ans d’aventure Macintosh

      A bientôt

  8. 30 novembre 2011

    Didier Répondre

    Bonjour Sylviane,

    C’est curieux, j’ai travaillé sur Mac et PC, et je n’ai jamais trouvé que les Mac étaient tellement mieux que les PC.

    Cela dit, je reconnais que Steve Jobs a pu créer un univers informatique très attirant autour de sa marque Apple. Un élément fondamental dans le marketing Apple étant le « lien émotionnel entre la machine et l’homme », que Steve Jobs a voulu développer au maximum, notamment grâce au design.

    Je suis aussi en train de lire la biographie de ce grand homme, mais je n’en suis qu’au début. Et déjà j’ai une remarque à faire : à mon humble avis, s’il n’avait pas été une personne « caractérielle » comme tu dis, il ne serait jamais allé aussi loin…

    A bientôt !

    Didier
    le dernier article de Didier ,Comment choisir ses aliments pour augmenter son métabolismeMy Profile

  9. 6 décembre 2011

    Sylviane JUNG Répondre

    Bonjour Didier,

    J’ai commencé sur PC et ensuite depuis plus de 20 ans suis sur Mac. Après quelques couacs (que j’ai mieux compris en lisant la bio de S. Jobs) je suis une adepte inconditionnelle du Mac et comme je l’explique dans l’article mon gendre était vraiment tout à fait récalcitrant vis à vis de l’informatique. Lui trouve que c’est complètement différent en mieux. Mais j’accepte ton avis bien sûr.

    J’ai « dévoré » la bio de Jobs vraiment digne d’un roman et effectivement s’il n’avait pas été si exigeant pour ne pas dire autre chose, il n’aurait pas été derrière des « inventions » qui ont révolutionnées le monde.

    A très bientôt

  10. 17 décembre 2011

    alexcastroferreira Répondre

    ceux qui essayent un ordi mac ne peuvent plus s en passer. c est ludique interactif beau et on a envie d en savoir tjs plus.

  11. 27 janvier 2012

    Albin Répondre

    Bonjour Sylviane,

    tu es sûre de ne pas avoir investi dans les actions Apple ? (rires)

    Très bel article, ce que je retiendrais surtout, c’est la phrase de Steve Jobs que tu nous fait partagé, sur la nécessité de faire simple ! Et c’est souvent le plus difficile.

    Ceci dit suis plutôt PC depuis la première heure, mais je n’ai rien contre les ‘Mac’ qui pour le graphisme (notamment) se révèle plus performant. Après Mac ou PC chacun est libre de choisir ce qui lui convient le mieux, l’essentiel est de s’y mettre, comme ton gendre et surtout y prendre plaisir !

    Toutefois, connaissez-vous le projet ‘IRIS’ d’Asus, je vous en dit juste un mot; c’est encore plus simple est l’avantage est que le produit se révélera être un ‘TOUT EN UN!’

    A découvrir: http://youtu.be/JSVdZyz23AQ

    Une excellente journée à vous,

    Albin
    le dernier article de Albin ,Connaissez-vous l’EFTMy Profile

  12. 29 janvier 2012

    Sylviane JUNG Répondre

    Chut Albin, tu as éventé mon secret j’ai des actions Apple et maintenant que vais-je faire ???

    Toi tu es Pc et moi Mac surtout parce que je ne suis pas une lumière en informatique (mais je me soigne)

    Non je ne connaissais pas le projet IRIS mais je vais aller voir.

    A bientôt

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article