Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Mais oui les vaches stressent aussi

Bien sûr que le titre vous a étonnés. Les vaches qui stressent !!!  n’importe quoi mais où allons-nous et pourtant, pourtant non seulement elles stressent mais peuvent tomber malades pour des raisons que les vétérinaires ne savent pas soigner. Antibiotiques, médicaments divers, rien n’y fait.

Elles dépérissent, ne donnent plus de lait ou beaucoup moins, ne se reposent plus et apparemment le mal est insoluble. Pourtant un vétérinaire vraiment pas comme les autres, le Dr. Philippe ARZUL arrive à trouver ce qui stresse nos bonnes vaches laitières (et les autres animaux) et à les soigner/sauver.

PHILIPPE ARZUL, UN VÉTÉRINAIRE PAS TOUT À FAIT COMME LES AUTRES 

Philippe_Arzul
Philippe ARZUL, vétérinaire géobiologue

La géobiologie au secours des animaux et des hommes

(extrait d’un article paru dans l’INREES)

De nombreux éleveurs ont constaté chez leurs animaux d’étranges troubles du comportement et des problèmes de santé dont ils ignorent la cause. Avec un pendule et des baguettes de sourcier, des spécialistes en géobiologie seraient capables de trouver la source de ces nuisances. Et de proposer des solutions simples pour améliorer la santé des animaux… Enquête.

« Il faut le voir pour le croire ! » Lionel Bauché n’en revient toujours pas.

Jamais il n’aurait pu imaginer qu’il était possible de trouver l’origine du mal-être de ses vaches avec un simple pendule et deux baguettes de sourcier.

Et surtout, de résoudre leur problème de santé en rétablissant l’équilibre tellurique au sein de son exploitation agricole et alentours.

« Je suis très cartésien, je ne croyais pas à ces choses-là, et pourtant, il a bien fallu se rendre à l’évidence ! ».

Eleveur bovin dans l’Indre, Lionel avait beau s’occuper de son troupeau avec soin, ses vaches montraient, depuis un an et demi, de sérieux signes de fatigue.

« Elles manquaient d’énergie, ne montaient plus en lactation, et avaient des difficultés à mettre bas. ». Inquiet, il augmente la ration de nourriture de ses vaches mais ne constate aucune amélioration.

« Je leur ai fait faire des prises de sang mais tout allait bien de ce côté-là. Je ne comprenais pas. J’étais désemparé. ».

En novembre dernier, il décide de faire appel à Philippe Arzul, un vétérinaire spécialiste des vaches laitières qui, après une formation en géobiologie, aurait déjà été capable – dit-on dans la région – d’apporter des solutions là où les autres vétérinaires avaient échoué.

« J’étais sceptique mais je n’avais rien à perdre en essayant ! », lance Lionel Bauché. Après avoir passé en revue les éventuelles causes du problème au sein de l’exploitation agricole -vérification du confort du bâtiment, de l’équipement de traite, de l’équilibre alimentaire, de l’hygiène du lieu et des bovins, mais aussi de l’état des appareils et des installations électriques parfois obsolètes et « un peu trop bricolées » -, Philippe Arzul cherche ailleurs.

Les vaches stressent aussi
Les vaches stressent aussi

« Une fois que j’ai vérifié que tout était aux normes, je me tourne vers la géobiologie en recherchant une nuisance extérieure à l’exploitation qui peut avoir une incidence sur la santé des animaux. ».

A 50 mètres de la ferme de Lionel Bauché, il repère un transformateur EDF et une antenne de téléphonie mobile, tous deux placés sur une zone de faille tellurique, qu’il a immédiatement identifiée à l’aide de son pendule et de ses baguettes de sourcier.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il a suffi ensuite à Philippe Arzul d’installer trois petits cônes composés de silice, de poudre de plantes et de poudre de roches, l’un au niveau de la prise de terre de l’antenne, l’autre du transformateur, et le troisième sur un point stratégique de l’exploitation agricole déterminé par ses baguettes, pour qu’en quelques jours seulement, les vaches retrouvent la forme.

« La production de lait ne cessait de baisser. Chaque vache ne donnait plus que 24 litres par jour. C’est peu.

Quelques jours après l’intervention de Philippe Arzul, la production est passée à 36 litres par jour avec la même ration. ! Et les vaches ont de nouveau mis bas normalement. Le résultat a été spectaculaire ! »

« Il arrive, dans d’autres exploitations, que les vaches souffrent de mammites ou de comptage cellulaire élevé, précise le vétérinaire-géobiologue, ce qui va rendre le lait impropre à la consommation. ».

Mais les vaches ne sont pas les seules victimes. Dans certains élevages porcins, les cochons deviennent très agressifs, allant jusqu’à s’entretuer, parfois même s’entredévorer

(pour lire la suite de l’article cliquez sur le lien bleu 

La géobiologie au secours des animaux et des hommes )

Écoutons maintenant ce vétérinaire qui fait des « miracles » , miracles ? Pas vraiment comme vous allez l’entendre

 

Alors, et vous que pensez-vous de la GEOBIOLOGIE et de ce vétérinaire vraiment pas comme les autres (ce qui n’enlève rien à ses confrères bien sûr)

La semaine prochaine l’article qui devait paraître cette semaine :

« Les non-dits stressent et fichent en l’air votre existence »

et son mon blog Les Chemins de l’Intuition :

« Communiquer avec les esprits de la nature »

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

25 Réponses to “Mais oui les vaches stressent aussi”

  1. Bonjour Sylviane,

    Encore un grand merci de mettre en avant quelqu’un qui va peut-être ouvrir les esprits, et rendre service aux éleveurs ou même seulement aux propriétaires de bestioles à la maison…!
    Je ne savais pas qu’il y avait des vétérinaires géobiologues.

    Cela n’a vraiment rien d’extraordinaire, la vie qui nous anime sous forme d’énergie à des vibrations diverses est une, vache, cochon…tortue, humain ou végétal.
    Il n’y a qu’une différence « d’information ».
    Quelles que soient ses formes, sa manière d’être « informée », la matière répond aux mêmes lois.
    Ces vaches ont bien de la chance !
    Et tes lecteurs aussi !
    Amitiés.
    Marie.
    le dernier article de Marie@Nourriture Sante ,Que manger pour lutter contre un rhume ?My Profile

    • 8 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Marie

      Oui c’est aussi ce que j’ai pensé quand j’ai lu le livre d’Audrey et vu les Enquêtes Extraordinaires , ces vaches ont bien de la chance d’avoir un véto aussi ouvert et les cultivateurs qui font appel à lui pareil même si, comme il le dit les fermiers ont l’habitude (saine) de faire appel aux rebouteux, sourciers etc

      peut-être parce qu’étant toujours au contact de la terre ils ne se sont jamais éloignés des modes de fonctionner de leurs aïeux au long des siècles.

      Nous dans les villes avec tous nos trucs « modernes » n’y arrivont plus
      le dernier article de sylviane ,Communiquer avec les esprits de la natureMy Profile

  2. 7 novembre 2013

    Mariejo Répondre

    et oui bien sûr , je suis géobiologue depuis presque 30 ans
    j’ai souvent travaillé dans les fermes …pour les élevages
    et ça fonctionne …les animaux eux ne savent pas que nous sommes passés , ils n’ont pas de croyance anticipée …

    • 8 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour

      Avec votre expérience vous pourriez nous en raconter des histoires et pas seulement avec les animaux car ce qui les affecte nous affecte aussi

      et quant aux croyances alors là tout à fait d’accord si on nous enlevait les nôtres (négatives bien sûr) le monde irait beaucoup mieux vous ne trouvez pas ?
      le dernier article de sylviane ,Communiquer avec les esprits de la natureMy Profile

  3. 7 novembre 2013

    Valérie Anne Répondre

    Merci Sylviane ,
    J’apprécie tous vos articles.
    Ils sont simples, ludiques et très enrichissants …
    Je suis normande, j’ai la chance d’avoir dans ma famille des exploitants agricoles.
    Petite j’adorerai aller traire les vaches….peut être est-ce pour cela que je suis devenue artiste animalier???
    Merci pour tous ces bons sens….

  4. 7 novembre 2013

    Valérie Anne Répondre

    Merci Sylviane 🙂
    Vos articles sont ludiques, simples enrichissants…j’attends toujours avec impatiences de vous lire.
    Celui-ci me touche particulièrement….
    A très vite
    Bien amicalement
    Valérie

  5. 7 novembre 2013

    Bernadette GILBERT Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Un tel vétérinaire, c’est le rêve !
    Il me réconcilierait presque avec l’idée de consommer des produits laitiers et de la viande…
    Très intéressant. Merci !
    le dernier article de Bernadette GILBERT ,Omega-3, bienfaits et sourcesMy Profile

  6. 8 novembre 2013

    Nicole Répondre

    Ma mère qui n’est pas une vache a été soulagée suite à la visite d’une personne du même genre qui a déterminé des causes telluriques et posé des pierres dans un endroit précis.Et lorsque j’ai travaillé dans les chevaux, cette ferme était mal réputée pour l’ élevage car il y avait un taux trop élevé au niveau tellurique. Ce qui amenait des comportements agressifs et les entiers n’étaient plus à tenir! Et ce n’était pas bons pour les naissances.
    le dernier article de Nicole ,Nature morte et apprentissageMy Profile

    • 9 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Nicole

      J’ai parlé des vaches mais bien sûr que c’est valable pour tout le monde car nous sommes tous des être vivants mais les plantes aussi souffrent de la proximité de mauvaises ondes c’est scientifiquement prouvé donc la géobiologie concerne tout le monde
      le dernier article de sylviane ,Communiquer avec les esprits de la natureMy Profile

  7. 8 novembre 2013

    zenie Répondre

    Bonjour Sylviane, tu dis dans ton interview dormir à coté d’une pompe. En lithothérapie, il existe des pierres noires dont j’ai oublié le nom que l’on peut disposer à coté des appareils et qui protègent des ondes. J’en ai placé devant ma télé et devant mon ordi.

    zenie
    le dernier article de zenie ,Le détachementMy Profile

    • 9 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Zénie

      Je ne dors pas à côté d’une pompe mais avec un masque non pas à oxygène mais qui pompe/pulse l’air et c’est électrique alors sit tu pouvais savoir le nom de cette pierre je t’en serais vraiment reconnaissante car je ne peux pas dormir sans elle ou très mal puisque je fais de l’apnée du sommeil
      le dernier article de sylviane ,Communiquer avec les esprits de la natureMy Profile

      • 9 novembre 2013

        zenie Répondre

        Bonjour Sylviane, la pierre s’appelle la Tournemaline noire.

        zenie
        le dernier article de zenie ,Le détachementMy Profile

        • 11 novembre 2013

          sylviane Répondre

          Merci Zénie

          Je vais en acheter pour mettre près de ma machine et de mon ordinateur

  8. 8 novembre 2013

    Annie Répondre

    Merci chère Sylviane pour ce nouvel article très intéressant car nous aussi, si nous ne sommes pas forcément vaches, pouvons être concernés par ce problème. Il est en effet intéressant de savoir que des moyens existent pour contrer ces ondes maléfiques.

    • 9 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Annie

      j’ai bien ri en lisant votre commentaire « si nous ne sommes pas forcément vaches » très drôle et effectivement vaches ou pas il existe des moyens que nous ne connaissions pas avant et qui permettent de rééquilibrer les énergies des gens et des maisons

      Cela peut paraître incroyable mais ça marche
      le dernier article de sylviane ,Communiquer avec les esprits de la natureMy Profile

  9. […] « Mais oui, les vaches stressent aussi » […]

  10. 10 novembre 2013

    Sco@routine couple Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Je me demandais quel était le problème en débutant la lecture de l’article, mais la solution était évidente lorsqu’il ne restait plus d’autres pistes à explorer.

    Je savais que des failles pouvait provoquer toutes sortes de désordres chez les humains à plus forte raison chez des animaux.

    Les animaux sont très sensibles à tout ce qui vient de la terre. Ils savent qu’il va y avoir un tremblement de terre ou tout autre événement naturel.

    Amicalement,

    Sco! 😉
    le dernier article de Sco@routine couple ,Changez votre partenaire au lieu de changer de partenaireMy Profile

    • 11 novembre 2013

      sylviane Répondre

      Bonjour Sco!

      Oui les animaux sont très sensibles aux failles et autres problèmes liés aux ondes telluriques ou électromagnétiques et ça je le sais parce que j’ai vécu un grand tremblement de terre ici à Lisbonne il y a des années et c’est le bruit fait par tous ces animaux qui caquetaient, aboyaient miaulaient hennissaient que je me suis réveillée quelques secondes avant les premiers tremblements. Impressionnant d’ailleurs
      le dernier article de sylviane ,Connaître et reconnaitre tous les différents esprits de la natureMy Profile

  11. Heureuses vaches.
    Déstressées.

    Un article et un vétérinaire qui remettent… les pendules à l’heure Sylviane !

  12. […] Avec Philippe ARZUL vétérinaire patenté qui parle de l’influence des ondes électromagnétiques, des nappes d’eau souterraines, des failles géologiques sur notre environnement  […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article