Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Pourquoi vous mettez-vous en colère ?

J’ai été une personne qui se mettait facilement en colère. Tout était sujet à faire à un « pétage de plombs », le travail, les enfants, dans mon couple, la vie en général, bref une cocotte-minute ambulante. Donc, je peux dire que j’ai bien connu le problème et aujourd’hui, merci docteur, je ne pars plus sur les chapeaux de roues comme avant. Parlons un peu de la colère et de ses conséquences.

LA COLÈRE EST MAUVAISE CONSEILLÈRE

C’est ce que disaient ma mère et sûrement ma grand-mère avant et c’est vrai que lorsque la moutarde me montait au nez, ça pétait !!! (le problème c’est que la moutarde était toujours là finalement )

La colère : État affectif violent et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales (Larousse).

La colère est une émotion primaire partagée par tous nos frère bipèdes de la planète mais elle peut s’exprimer de différentes façons et les résultats de ce coup de sang ne seront peut-être pas les mêmes selon la manière que vous l’exprimez.

Il y a plusieurs degrés de colère. Voyons ça un peu.

Colère colère quand tu nous tient
Colère colère quand tu nous tient
  1. Vous envoyez votre petit ami balader et vous voilà toute seule pour aller au bal de la promo. Bon là ce n’est pas trop grave, ennuyeux mais pas trop grave.
  2. Vous cassez vaisselle et bibelots qui sont à portée de main et là ça peut devenir ennuyeux pour le porte-monnaie quand il va falloir tout remplacer sans parler du ménage !
  3. Vous donnez une claque à votre collègue de bureau et là ça commence à être un peu plus gênant. Vous risquez le licenciement.
  4. Vous entrez dans une colère folle (jalousie) et saccagez la voiture de votre amoureux, là  vous avez gravi un palier et risquez au mieux de vous retrouver en garde à vue, au pire à être condamnée avec sursis .
  5.  Vous en arrivez au mains dans un bar ou une discothèque et vous blessez quelqu’un, là c’est encore un degré plus haut et la peine est plus lourde, vous risquez vraiment la prison (sans sursis)
  6. Enfin, vous êtes dans une colère incontrôlée et vous trucidez quelqu’un « sur le coup de la colère ». Là ce sont les assises assurées.

Bien sûr, il y a tout plein de « colères » intermédiaires mais dans tous les cas de figure, la colère nous empoisonne la vie si nous ne savons pas bien la gérer et/ou la maîtriser.

Bien sûr il y a colère et colère

L'agressivité appelle l'agressivité
Colère, colère ça va barder, rien que ça
  1. Vous vous mettez en colère parce que la voisine du 5e vous a retenu(e) alors qu’elle voyait, et savait parfaitement, que vous partiez au travail et la conséquence : parti(e )à l’heure vous voilà en retard au bureau. Toute la journée en train de ressasser ladite colère. Résultat : une journée fichue et une rage mal contenue envers la voisine !!!
  2. Vous apprenez que votre candidature n’a pas été retenue alors que celle de votre collègue qui, entre nous, ne fait jamais d’heures sups comme vous – a obtenu le poste que vous convoitiez depuis belle lurette. Résultat : vous êtes d’une humeur de chien avec tout le monde y compris votre famille et l’ambiance dans votre vie est plutôt gris foncée et votre caractère vire à l’acide.
  3. Pour un oui ou pour un non vous montez sur vos grands chevaux et « la fumée vous sort par les naseaux » (quelle belle image vous ne trouvez pas ?). Résultat : vous êtes une cocotte-minute ambulante (ça ne vous rappelle pas quelqu’un ça ???) et tout et tous autour de vous en pâtissent
  4. Vous entrez dans une fureur noire parce que votre frère a fini le pot de Nutella (Seigneur, le monde s’écroule sans Nutella c’est sûr) et en rage vous lui piquez le dernier CD de Brintney Spears (ça tombe bien vous détestez cette chanteuse) . Résultat : papa et maman vous tombe dessus, l’ambiance est plus qu’électrique et finalement vous n’irez pas au foot avec votre père. PU-NIE
  5. Vous avez confié un secret à une personne que vous croyiez amie et finalement maintenant tout le monde le connait ce fameux secret et vous avez envie d’étrangler le traitre ou la traitresse. Résultat :  stress,  honte, culpabilité et un mal-être constant qui vous donne migraines et aigreurs d’estomac. Et l’envie furieuse de vous en prendre physiquement à l’objet de votre rage !!!
  6. Vous aviez dit à votre femme que vous dîniez avec votre boss ce mercredi-soir et elle a complètement oublié. Vous ne trouvez pas de baby sitter pour garder BB. Résultat : vous partez contrarié, en boule, en rage, en vocifétrant à ce dîner si important pour vous et vous vous dites que votre écervelée de femme ne perd rien pour attendre . « Vous risquez,  vous aussi d’oublier » le prochain dîner chez les beaux-parent. Ambiance sereine garantie dans le ménage pour les prochains jours !!!!!

Il y a la colère « normale » (proche d’un fort énervement) et la colère chronique si je puis dire. Celui ou celle qui se met perpétuellement en colère pour la moindre des choses .

Colère et rage
Colère, rage et frustration

Parfois une seconde de colère et une vie fichue

Si vous regardez la TV (tout le monde ou presque regarde la TV), vous pouvez voir de nombreux films dans lesquels quelqu’un sous l’emprise de la colère a vu sa vie basculer en quelques secondes.

Un jour, une personne de mon entourage pour se défendre des attaques verbales d’un homme et ne sachant plus quoi lui dire pour l’arrêter a pris la première chose qui se trouvait sous la main et lui a jeté à la tête. Heureusement, l’objet n’a pas atteint l’individu sinon il serait mort aujourd’hui vu la vitesse et le poids de l’objet en question.

Comme on dit cela a tenu « à un cheveu » mais le côté positif c’est que cela a servi de leçon à la personne en question. Nous en parlons quelques fois et elle me dit  : « vraiment j’aurais pu le tuer ce jour-là« . Oui en effet, un moment de colère et la vie bascule.

 

Pourquoi se met-on en colère, qu’est-ce qui provoque notre fureur

Dit en quelques mots la colère vient d’une frustration.

Dans son livre « Agir sur les émotions », Stéphanie Hahusseau considère ainsi la colère comme un signal d’alarme qui « nous avertit que l’on envahit notre territoire, qu’on nous frustre, qu’on abuse de nous, qu’on nous agresse. »

Voilà tout est dit. L’autre m’a stressé avec ceci ou cela – actions ou paroles – et vlan la colère est arrivée avec plus ou moins de force et violence selon les cas et personnes concernées. La colère dans tous les cas de figure amène le stress et ses conséquences. Parfois elle peut être extrêmement dangereuse si un certain stade est dépassé comme dans le cas dont je vous parlais plus haut.

On en veut à quelqu’un … et on explose. Quelqu’un NOUS a fait quelque chose – du moins c’est ce que nous pensons – et … rebelote ça repart.

Je connais bien le problème puisque j’étais toujours prête à parti au galop et ce pour tout et rien. Inutile de vous dire que l’ambiance familiale n’était pas vraiment sereine. Le stress m’a menée à une dépression nerveuse de plusieurs mois et ma fille me parle encore de « mes fameuses colères ». On peut dire que je suis Docteur ès-colère. Vous parlez d’une référence !

Les conséquences de la colère.

Bien sûr le stress en premier, l’angoisse et l’anxiété,  la culpabilité parce qu’une fois le coup de sang passé vous avez souvent honte, mauvaise ambiance dans votre vie, parfois dans la colère peut vous amener à des comportements dangereux sur la route si un conducteur vous met « en colère », vos relations craignent vos coups de colère et bien sûr espacent les invitations, votre colère vous crée des ennuis au travail car chacun sait que mieux vaut vous caresser dans le sens du poil  – mais la reconnaissance du boss se fait attendre selon vous ce qui vous met encore plus en rage – . Les décisions prises sous le coup de la colère, ont parfois de sombres conséquences : ruptures intempestives, arrêt de collaboration.

Il y a aussi des conséquences sur votre santé : les maladies liées à la digestion (tout ce qui vous reste sur l’estomac) sont souvent une conséquence de la colère rentrée – la frustration s’exprime à travers des ulcères à répétition par exemple.
« Toutes les maladies en « ite« sont habituellement reliées à de la colère ou de la frustration puisqu’elles sont reliées à des inflammations Jacques Martel dans son excellent livre « le grand dictionnaire des malaises et des maladie » comme par exemple l’hépatite, vaginite, otite, gastro-entérite, gingivite …  »

Certaines personnes peuvent avoir un infarctus sous le coup d’une grande colère donc, NON la colère n’est pas vraiment sympa et pouvoir vivre en paix avec soi-même permet bien sûr de vivre en paix avec les autres.

Bref, comme vous le voyez c’est un mal qui répand la terreur. Pourtant j’ai réussi à surmonter ma colère chronique, et finalement cela n’a pas été si dur que cela et je vous expliquerai donc la semaine prochaine comment comprendre et surmonter la colère.

exercices

Selon vous, quelles sont les causes de vos colères ?

Pourquoi vous mettez-vous en colère?

Qui ou quoi provoquent votre ire ?

Vos parents se mettaient-ils souvent en colère ?

 

Crédit photo : Fotolia : Christophe Boisson

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

5 Réponses to “Pourquoi vous mettez-vous en colère ?”

  1. 9 novembre 2015

    Helene Répondre

    Bonsoir Sylviane,

    Dame colère m’a longtemps tenu compagnie ! Des souvenirs à l’infini me tiennent compagnie. Le temps passant, Dame Colère s’est éloignée, comme fatiguée de ma non réaction devant ce qui devait alimenter ma colère dans le passé, en vain.

    Souvenir de colères dévastatrices…
    Celles-ci maintenant alimentent ma réflexion sur le pourquoi de ces colères.
    Celles-ci maintenant m’enseignent évidemment sans m’empêcher sans doute de retomber encore un jour dans ce travers.
    Puissent ces colères passées m’apprendre pour demain…
    Demain dira si j’ai appris…

  2. 9 novembre 2015

    Helene Répondre

    Pourquoi mon avatar n’apparait pas ?

  3. 9 novembre 2015

    Helene Répondre

    J’ai la réponse ! Encore un énigme informatique. Mon avatar est accroché à une adresse mail, à moi d’effectuer le changement. Me faut me poser un instant pour comprendre comment faire.

  4. Bonsoir Sylviane,

    J’ai bien ri à l’échelle des actes de colère !
    On en vient vite à casser la vaisselle je trouve.

    Oui la colère c’est beaucoup de frustration, d’une manière ou d’une autre.
    Et surtout de la vieille frustration rancie, qui se réactive sur un sujet parfois bénin qui nous replace dans la même situation ancienne.

    C’est pas beau, c’est mauvais à la santé comme tu le dis, mais le pire est peut-être qu’elle ne sorte pas du tout.
    Il y a heureusement l’entre-deux !

    Marie.
    le dernier article de Marie@Nourriture Sante ,Limiter le vieillissement de la peauMy Profile

  5. 16 novembre 2015

    sylviane Répondre

    Bonjour Marie

    Oui iul y a des degrés dans la colère mais les résultats sont toujours préjudiciables pour la santé et je connais des personnes qui se déclenchent des maladies type infarctus parce que la colère ne sort pas et un jour ça explose. Quelques solutions persos qui m(‘ont fait le plus grand bien car il est rare aujourd’hui que je me mette vraiment en colère
    le dernier article de sylviane ,Intuition ou mental diablotin2: comment savoir ?My Profile

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article