Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Savez-vous vous affirmer ?

Il y a déjà eu plusieurs articles sur le sujet ici mais quand je lis les mails ou commentaires , je m’aperçois qu’il faut encore et encore en parler parce que ce petit mot de 3 lettres,  N-O-N est vraiment le mot le plus difficile à prononcer pour la plupart d’entre vous, donc je vais enfoncer le clou encore une fois

QUI SAIT S’AFFIRMER , LEVE LA MAIN

Bon, pas grand monde à 100% et pas moi non plus je vous rassure même si cela me semble de plus en plus facile avec l’âge ! (d’ailleurs en vieillissant beaucoup de choses qui posaient problème auparavant s’estompent… enfin je parle pour moi)

Si vous arrivez ou mieux quand vous arriverez à dire non :

aux membres de votre famille, c’est-à-dire :

« non, maman je ne viendrai pas déjeuner ce dimanche » et là vous vous vous arrêtez pas de justification

« non Julie (votre fille) , je ne t’achèterai pas les tennis de la marque … qui coûtent la peau du Schtroumpf « 

« non, mon chéri (le mari), je n’irai pas à la pêche au saumon pour les grandes vacances »

Bref, si vous tenez la barre en famille, croyez-moi vous arriverez à la tenir au travail, dire non àvos petits trésors, à votre compagne ou à vos parents relèvent souvent du parcours du combattant.

La culpabilité guette et s’invite souvent dès que le mot non « OSE » s’aventurer dans la conversation :

Seigneur, que va penser ma chère mère si je ne vais pas assister au sacro-saint déjeuner du dimanche (et qui dure depuis des années) ?

Ma mère championne hors concours de la manipulation (même si elle ne s’en rendait absolument pas compte) a continué à vivre quand je lui ai dit que NON, finalement je n’irai plus systématiquement déjeuner le dimanche et finalement mes parents appréciaient davantage quand j’y allais et moi surtout, je m’étais enlevé cette obligation des épaules.

NON ? Non ?
NON ? Non ?

POURQUOI NE DITES-VOUS PAS NON ?

Vous ne vous affirmez pas parce que vous laissez votre interlocuteur (quel qu’il soit) prendre le pouvoir sur vous et ATTENTION, ne vous plaignez pas ensuite que l’autre vous ait « imposé » ses goûts comme je l’ai fait pendant des années avec mon ex-mari (à l’époque mari)  qui me demandait régulièrement :

« que veux-tu aller voir comme film » ce à quoi je répondais (pour lui faire plaisir, ah l’amour !!!) « ce que tu veux » et après quelques années, il ne me demandait plus rien du tout et je me sentais « frustrée, pensant qu’on ne voyait FINALEMENT que ce que LUI voulait, sans jamais faire attention à mes goûts.

J’avais oublié le reste et c’est ce que nous faisons tous, j’avais oublié que mon manque d’affirmation avait conduit à ces situations, car c’est un jeu qui se joue à deux, chose que nous avons un peu tous du mal à comprendre.

Par exemple votre mari veut aller pêcher le saumon et vous avez envie de rester tranquille dans la maison familiale mais comme vous avez peur que votre mari ne soit pas content ou qu’il vous trouve égoïste ou pour n’importe quelle autre raison vous l’accompagnez pêcher le saumon et lui mangera de la soupe à la grimace pendant tout le séjour parce que vous, vous vouliez rester chez vous et vous n’êtes pas contente !

Et les non-dits, la frustration, la rancœur vont s’accumuler jusqu’à devenir un véritable Everest d’insatisfaction qui peut vous conduire vers une chute brutale et un divorce, tout ça pour un petit mot de 3 lettres que vous n’arrivez pas à prononcer.

Alors que faire ?

Relisez les articles déjà sortis sur ce blog :

QUELQUES PETITES CHOSES POUR S’AFFIRMER

POUR TOUS CEUX QUI VEULENT S’AFFIRMER MAIS NE SAVENT PAS PAR OÙ COMMENCER

S’AFFIRMER C’EST FACILE, VRAI OU FAUX

Vous verrez dans ces articles que la véritable AFFIRMATION est SANS JUSTIFICATION mais mieux vous dire non et se justifier que ne pas s’affirmer du tout (quant à moi) et petit à petit vous vous rendrez compte que cela deviendra de plus en plus facile de dire NON.

NON
NON ?

Comment prendre l’habitude de dire NON ?

 Je vous conseille d’y aller petit pas par petit pas par exemple :

exercicesSi votre boulanger veut vous vendre une baguette très cuite, dites « non je la préfère moins cuite »

Si dans un grand magasin on vous propose une promotion, dites « non, ça ne m’intéresse pas »

Si votre amie vous dit : « on va voir ce film, dites « non, je préférerai aller voir … »

Comme vous le voyez ce ne sont pas des questions existentielles ou qui remettront votre vie en jeu mais c’est suffisant pour que votre inconscient commence à se rendre compte que vous avez acquis un nouveau mot dans votre vocabulaire, NON

Comme ce sont les vacances, le prochain article sortira le 20 août . A très bientôt .

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

3 Réponses to “Savez-vous vous affirmer ?”

  1. 2 août 2015

    Helene Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Voila un thème qui me rappelle des souvenirs !
    La bonification de l’âge apporte de l’assurance pour oser dire NON ou plutôt pour s’affirmer. Oh, il y a encore des loupés… Je continue à me soigner.

    J’arrive à dire NON dans ma fonction de manageur : qualité indispensable pour se faire respecter et se faire reconnaitre.
    J’arrive à dire NON parfois à ma famille : se préserver permet de garder son centre pour emmagasiner de l’énergie pour soi et les autres en des moments opportuns.

    Je n’ai pas toujours dit NON : comme toi, j’ai répondu « ce que tu veux »… ou c’est comme tu veux…
    Il y a tout à gagner a savoir dire NON, à savoir s’affirmer :
    Vous n’êtes plus vécu comme une carpette ou chacun s’essuie les pieds.(J’ai été une carpette)
    Vous gagner en respect, vous existez aux yeux des autres.(On m’a manqué de respect)
    Vous ne perdez pas votre intégrité, l’assurance de soi donne des ailes.(Je ne savais pus qui j’étais)

    Les choses ont bien changées, rien de tel que l’expérience de la vie en osant dire NON. Pas un NON sauvage mais un NON en toute conscience.

    Merci Sylviane,
    Hélène
    le dernier article de Helene ,Vacances rime avec temps vacant, vous suivez ?My Profile

  2. 24 août 2015

    Jean-Luc Hudry Répondre

    Eh bien oui, je sais dire non, et non à ceux qui disent toujours oui… non mais ! 🙂
    le dernier article de Jean-Luc Hudry ,Bonheur : y a-t-il une recette du bonheur ?My Profile

  3. […] SAVEZ-VOUS VOUS AFFIRMER ? […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article