Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Se libérer du passé et pardonner : mode d’emploi

L’article précédent a suscité beaucoup de commentaires et de mails. Aujourd’hui voici la fin de l’article,  vous y trouverez des méthodes ou techniques que j’utilise personnellement et qui, je vous le garantis, donne d’excellents résultats quant à la paix de l’esprit car comme le disait Victor Hugo :« « Le pardon, quel repos ! »  

Pardonner est une action plus noble et plus rare que celle de se venger. William Shakespeare

EST-CE FACILE DE PARDONNER ?

Non, ce n’est pas facile et il faut bien sûr passer par toutes les phase du deuilPourquoi « du deuil ? »

Parce que vous aviez confiance en votre femme/mari/associé/familiers/ et ils vous ont trompés/trahis/abusés/menti/déçus…

 Vous devez faire le deuil de la confiance, de l’amour/amitié que vous aviez pour eux

  • Si quelqu’un de votre famille a été victime d’un chauffard ou d’un assassin il s’agit ici du deuil de l’être aimé qui est mort et que vous ne reverrez plus
  • Si vous avez été malade et que vous soyez maintenant diminué, handicapé, il vous faire le deuil de celui ou celle que vous étiez avant et de toutes les choses que vous ne pourrez plus faire
  • Si vous avez été victimes d’abus sexuels ou physiques, vous devez faire le deuil de celui ou celle que vous étiez avant et de la personne que vous ne serez jamais plus
  • Si vous avez été victime d’un vol, il faut faire le deuil de ce qui vous a été dérobé…

Faire le deuil est obligatoire avant de passer à la phase suivante LE PARDON

le deuil

LES PHASES DU DEUIL

Elisabeth Kubler Ross, la célèbre psychiatre suisse, pionnière des soins palliatifs a répertorié cinq phases du deuil

le DÉNI (lié au choc), la COLÈRE, le  MARCHANDAGE, la DÉPRESSION et l’ACCEPTATION

Tant que vous n’avez pas franchi ces cinq étapes le pardon est impossible (mais vous pouvez parfois passer par deux étapes en même temps)

Quand vous êtes dans le déni, vous êtes abasourdis , en état de choc précisément puis arrive la deuxième étape LA COLÈRE.

Il est important d’exprimer sa colère, son désespoir, sa rage, et pour cela j’ai mis au point un exercice que j’ai peaufiné au fil de mes années professionnelles et maintenant il est au point.

  • Il est essentiel et je répète ESSENTIEL,  de suivre pas à pas les instructions et surtout lorsqu’il vous est dit d’écrire sans levée de plume car si vous PENSEZ avant d’écrire ce ne sera plus un exercice du cœur mais un exercice mental et ça ne vous libérera pas.

J’ai fait faire cet exercices des dizaines et des dizaines de fois avec des résultats vraiment spectaculaires

 

L’EXERCICE DES LETTRES :

Six règles (faciles) pour que cet exercice fonctionne :

1) Avoir le temps nécessaire pour l’exécuter dans son intégralité (cad, écrire l’ALLER et le RETOUR dans la foulée)

2) Débrancher téléphone et radio

3) Écrire « le nez sur le guidon » cad ne jamais relire ce que vous venez d’écrire même si vous avez la sensation d’avoir déjà dit ce que vous êtes en train d’écrire), écrire, écrire, écrire

4) Si vous devez vous arrêter quelques instants, répétez « j’écris, j’écris » (ou autre chose) jusqu’à ce vous vous sentiez d’attaque pour continuer. Cela afin de ne pas laisser entrer les pensées parasites

5) Ne pas avoir d’attentes quant au résultat de l’exercice (cad « j’écris à X… et comme cela nous allons renouer » ou  » j’écris à mon patron

6) Avoir le matériel juste à côté de vous

Matériel :

  • papier à lettre de deux couleurs que vous mettez devant vous
  • deux enveloppes
  • un crayon (2B ou 3B) ou un feutre qui « coule bien »
  • des kleenex

 L’exercice se déroule de la façon suivante : 1ère Lettre

  • Fermez les yeux
  • Méditation (comptez de 10 à 1 sur l’expiration)
  • ouvrez les yeux et prenez le premier papier
  • commencez à écrire
  • dès que vous avez une levée de plumes (que vous vous demandez « qu’est-ce que je vais dire maintenant ?« ), vous arrêtez
  • mettez la lettre dans l’enveloppe et cachetez-la, écrivez le nom du destinataire et rangez-la

A qui écrire ?

  • A toute personne avec laquelle vous avez des difficultés de communication, à qui vous devez pardonner
  • A tous ceux avec lesquels vous avez un différend
  • A une personne décédée
  • A tout, absolument TOUT ce qui représente une difficulté pour vous pardonner (à vous et aux autres), l’argent, le travail, les femmes, les hommes, votre timidité, votre maigreur/votre excès de poids, votre Saboteur … à la partie de vous qui fume, qui boit, qui ne vous satisfait pas …

Dans cette 1ère lettre vous allez exprimer : 

ressentiment, colère, frustration, rage, douleur, chagrin, déception, regrets, inquiétude, peurs, désillusion, etc… Ne censurez rien, écrivez comme ça vient. Cette première partie de l’exercice permet d’exprimer et de verbaliser les non-dits.

 

2ème Lettre

  • Fermez les yeux
  • Méditation (comptez de 10 à 1 sur l’expiration)
  • ouvrez les yeux et prenez le deuxième papier et en suivant les mêmes instructions que précédemment

Ecrivez-vous une lettre que vous aimeriez recevoir de la personne (ou de la difficulté) à laquelle vous venez d’écrire. Toujours sans levée de plume

  • Ne vous dites pas :« Elle ne dirait jamais cela » écrivez uniquement ce que vous aimeriez entendre sans lever le nez de votre papier . Point.
  • Dès que vous n’avez plus rien à dire où qu’il y a une levée de plume, SIGNEZ du nom de la personne (ou de l’objet de votre 1ère lettre, par ex. :« TA TIMIDITÉ, TA PARTIE FUMEUSE … »)
  •  et mettez la lettre, SANS LA RELIRE (ni aujourd’hui, ni plus tard), dans l’enveloppe.
  • METTEZ-LA avec l’autre lettre et oubliez-les. Dès que vous SENTIREZ que vous êtes guéris – ou que vous avez pris de la distance – par rapport à votre colère, votre peine, votre deuil, DÉCHIREZ-LA ou BRULEZ-LA.
Pardonner

Petite anecdote à ce sujet

Une cliente qui avait fait l’exercice des lettres pour son mari au cours d’un de mes séminaires il y a plus de 10 ans, vient me voir l’année dernière pour que je lui fasse une lecture intuitive.

A la fin de la lecture, au moment du debriefing je lui demande la raison de cette colère que je sentais en elle par rapport à son mari. Elle me répond textuellement :

 J’ai relu la lettre que je lui avais écrit et ça m’a mise dans une colère !!!

Bien quand vous arrivez à la phase de l’acceptation, vous êtes prêts à pardonner si vous le désirez.

LA PHASE DU PARDON

Vous pouvez pardonner juste comme ça, un jour vous vous réveillez et vous sentez qu’un poids énorme est parti, un travail inconscient s’est fait à votre insu parce que vous étiez prêts à pardonner même sans vous l’avouer. 

C’est ce qui m’est arrivé personnellement vis-à-vis de mon ex mari envers lequel je nourrissais des griefs très forts et vous pourrez le lire en détail dans mon article « faut-il jeter les voyants aux orties »

Et puis « par hasard » je suis tombée sur deux livres étonnants sur le pardon 

LE PREMIER :

LE POUVOIR DU PARDON TOTAL/RADICAL de Colin C. TIPPING aux Guy Trédaniel Editeur

Colin est anglais et vit aujourd’hui aux Etats-Unis, il parcourt le monde avec sa femme pour donner séminaires et conférences sur le pardon. C’est un homme très sympathique et d’une grande gentillesse .

En quoi consiste «SA » technique ? Simple et décoiffante et beaucoup parmi vous seront probablement choqués,  voire scandalisés mais écoutons ce que nous en dit Neale Donald Walsch (Conversations avec Dieu) :

« Cet ouvrage est le livre le plus intéressant sur le pardon qui ait été publié depuis bien longtemps. Je n’ai jamais rien vu d’aussi bien écrit et d’aussi juste sur ce sujet. Je recommande ce livre à tous. Il pourra changer, voir sauver la vie de certains. Pour d’autres, il pourra s’avérer être le cadeau de toute une vie »

Alors de quoi s’agit-il ? Pour la faire courte (car je vous conseille vivement de lire ce livre) , sa théorie est que lorsque nous sommes victimes de quelque chose, nous nous le sommes attirés à travers « une espèce de contrat » passé au niveau de l’âme de chacun des protagonistes (bourreau et victime).

 Car nous sommes tous reliés les uns aux autres et,  dit-il :

«A travers la loi de la résonance, nous attirons à nous des personnes qui résonnent avec nos problématiques pour que nous puissions guérir de ces dernières. Par exemple si notre problématique est l’abandon, nous aurons tendance à attirer à nous des personnes qui nous abandonnerons »

 Il ajoute :

« Des situations qui semblent être la pire chose qui puisse nous arriver renferment peut-être la clé qui nous permettra de guérir quelque chose qui se cache dans les profondeurs de notre être et qui nous empêche d’être heureux et d’évoluer. »

Il rejoint le Dalaï-Lama et ses enseignements en disant que :

« les personnes qui nous paraissent les plus pénibles et les moins agréables pourraient donc être nos plus enseignants.

Il développe avec moult exemples sa théorie qu’il n’impose à personne (il dit même que si cette hypothèse ne satisfait pas le lecteur et suffit de l’abandonner) mais qui pour moi a du sens.

  • Celui qui m’a envoyée 2 fois à l’hôpital n’était plus mon bourreau mais celui qui m’a aidée à retrouver mon auto-estime 
  • La copine qui trouvait mon mari à son goût m’a aidée à prendre conscience que je n’avais vraiment pas de discernement et avais mis le loup dans la bergerie … à cause de ce manque de discernement

Cette hypothèse de travail permet de passer du stade de victime au stade de bénéficiaire. Finalement nos âmes ont oeuvré de concert pour nous faire grandir spirituellement

Le deuxième livre : HO’OPONOPONO de Joe Vitale et celui du Dr. Bodin

Une méthode découverte aussi « par hasard » vous y croyez vous au hasard ? moi pas, enfin donc ce livre m’est arrivé entre les mains par hasard et j’ai depuis « dévoré » tout ce qui existe à ce sujet.

Je parlerai plus longuement dans un prochain article de cette technique des habitants de Hawai qui consiste à nettoyer toutes nos mémoires passées à l’aide de quatre phrases simples qu’il suffit de dire intérieurement ou à haute voix un bon nombre de fois.

Comme nous sommes tous reliés les uns aux autres, nous attirons dans nos vies des événements ou personnes qui sont utiles à notre croissance spirituelle (on revient finalement toujours au même) Je le pratique depuis un certain temps avec des résultats époustouflants.

Il est important comme pour toute technique spirituelle de ne pas avoir d’attentes et de laisser les choses se faire à leur rythme

Vous avez des problèmes avec vos enfants/le voisin/le fisc/avec n’importe qui, vous dites en pensant à ce problème/personne/difficulté:

  • Je t’aime/je vous aime/
  • Je suis désolé (ou je regrette)
  • Pardon
  • Merci

Cela vous paraît bête ou enfantin ? Et bien croyez-moi je le pensais aussi mais comme je vous le disais ma famille et moi pouvons certifier que ça marche.

exercicesExercice : 

Maintenant, vous reprenez votre exercice de la semaine dernière et faites  l’exercice des lettres à votre cadence afin de laisser votre ressentiment/colère /douleur/ s’exprimer

 

Pour ceux qui seraient intéressés, du 1 au 4 novembre prochains un séminaire aura lieu sur le thème « Les Journées du Pardon » avec Colin Tipping, Pierre Pradervand, Olivier Clerc et pas mal d’autres

renseignements : http://www.journeesdupardon.fr/

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

31 Réponses to “Se libérer du passé et pardonner : mode d’emploi”

  1. Bonjour Sylviane,
    Super article !
    J’aime beaucoup l’exercice des lettres, je viens d’en faire 1…
    Ca décoiffe !
    Merci pour ça !
    Prends soin de toi
    Luc Mister-no-stress
    le dernier article de Luc mister-no-stress ,Sans stress et performant, au coeur de la cohérence cardiaque !My Profile

  2. 16 octobre 2012

    yannick Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Tes articles sont toujours aussi fort !! Le livre savoir pardonner est vraiment très riche et plein de belle phrase qui sont je pense à méditer sans retenus.
    A très bientôt
    Amitié : Yannick
    le dernier article de yannick ,Biodiversité : définition et application au potagerMy Profile

    • 16 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Bonjour Yannick

      Oui le livre de Colin Tipping est vraiment étonnant et quand je dis qu’il a bouleversé ma vie ce n’est vraiment pas un vain mot

      De plus les exemples qu’il donne dans le livre sont vraiment des cas de gens comme nous tous et les résultats formidables

      A bientôt
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  3. 16 octobre 2012

    sylviane Répondre

    Oui Luc l’exercice des lettres donne des résultats extraordinaires et honnêtement il me faudrait des pages entières pour raconter ce que ce simple exercice a pu modifier dans la vie de ceux qui le faisaient

    Amicalement
    le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  4. 16 octobre 2012

    Cédric Répondre

    Bonjour Sylviane,

    Pardonner n’est pas chose aisée car cela demande une grande honnêteté. Cependant cela permet de se libérer d’un poids énorme que nous portons. Tant que nous nous comportons comme une victime nous ne pouvons vivre en paix. J’ai longtemps été fâché avec moi-même et avec mes parents aussi. On se sent mieux quand on commence à lâcher prise et accepter ce qui est passé. L’important est de ne pas s’identifier à notre souffrance car derrière il y a une opportunité de changement.

    bonne semaine,

    Cédric
    le dernier article de Cédric ,Commentaires sur Construire une nouvelle vie grace au developpement personnel par seconnaitreMy Profile

    • 17 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Bonjour Cedric,

      Oui, pardonner a totalement changé ma vie et m’a rendue libre, je n’oublie pas parce que le corps a une mémoire mais il n’y a plus aucun impact émotionnel donc j’ai pu passer à autre chose

      Tout cheminement psychologique et spirituel passe par cette phase mais ce n’est vraiment pas toujours facile hélas !
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  5. 17 octobre 2012

    Christian Répondre

    Salut Sylviane,

    première chose avant que je n’oublie, bon séjour.
    Maintenant, j’oublie, car tu vas à un endroit où je rêve d’aller, je suis jaloux (bonne idée d’articles, les 7 péchés capitaux), et je ne veux rien savoir de plus.

    Deuxièmement, je ne suis pas choqué par la thèse de Colin C. TIPPING.

    Quand on prend une claque, on apprend énormément des raisons (quelle qu’elles soient) pour lesquelles on l’a reçue.

    Et ça aide pour éviter d’attraper une tête comme un potiron dans le futur.

    Maintenant, pour arriver à considérer le distributeur de baffes comme un don du ciel, c’est vrai qu’il faut arriver à prendre beaucoup de recul.

    Et pire est le geste, plus l’effort est difficile.

    @+
    Christian.

    Et ramène nous des beaux souvenirs.
    le dernier article de Christian ,Le Blogueur Belge vous livre une grande leçon de marketing incroyableMy Profile

    • 17 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Merci à toi ô grand blogueur belge devant l’éternel

      Merci de me souhaiter un bon voyage je vous en parlerai à mon retour.

      Sûr qu’il faut un timing pour pardonner, j’en parle aujourd’hui avec aisance mais il y a 35 ans j’aurais renvoyé dans ses buts quiconque m’aurait parlé de pardon

      Aujourd’hui c’est plus facile et je dirais même que c’est une évidence pour moi. il y a un moment où l’on sent que c’est la seule façon de passer à autre chose de tourner la page ne pas oublier, mais tourner la page pour regarder sa vie en face et non pas en traînant le boulet du ressentiment derrière nous mais il faut être prêt pour pardonner avec le coeur et pas avec le mental

      Merci pour ton humour et ta fidélité
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  6. Salut Sylviane,

    En lisant ton article, on peut même sentir ta gentillesse, ta personnalité, et surtout ta vision de voir les choses. Je dois admettre que tu m’as convaincu (d’habitude, je suis une personne qui n’aime pas pardonner ).

    D’ailleurs, c’est la première fois dans ma vie que je découvre qu’il est possible d’apprendre à pardonner. ton exercice est efficace, même si je ne l’ai pas encore essayé.

    Si j’ai bien compris, ça ressemble à la visualisation non !!

    Amicalement
    Abdel
    le dernier article de abdel de trai_anxiété ,Les palpitations du coeur et l’angoisse, faites-vous l’erreur de la crise cardiaque ?My Profile

    • 18 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Merci Abdel pour ton commentaires (et tes compliments)

      Oui pardonner était pour moi un mot purement théorique qui me faisait même assez rire vu que j’ai été élevée dans un internat catho ou le pardon était aussi une théorie intéressante à prêcher mais pas à mettre en oeuvre . Passons

      Je me répète mais vraiment il y a un temps pour le pardon comme pour toute chose d’ailleurs qui demande un travail sur soi.

      La phase du deuil est essentielle et tous les pas que nous franchissons les uns après les autres nous rapprochent du but : notre libération.

      Quant à l’exercice dont je vous parle dans l’article, je pourrais écrire des dizaines de pages pour raconter tout ce qu’il a transformé chez mes clients et amis, vraiment efficace

      Non, surtout pas de la visualisation ça vient du coeur et tu sors précisément tout ce que tu as sur le coeur sans visualiser juste « vider ton sac » en quelque sorte et pour la lettre de retour ESSENTIELLE tu te dis tout ce que tu aimerais entendre SANS AUCUNE CENSURE

      SI TU AS BESOIN DE PLUS DE RENSEIGNEMENTS DIS-LE-MOI c’est un exercice qui est bon pour l’anxiété aussi tu peux écrire à tout ce que l’anxièté te fiche en l’air dans ta vie par exemple
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  7. 18 octobre 2012

    zenie Répondre

    Bonjour Sylviane, je suis d’accord avec le fait que les choses qui nous arrivent participent à notre croissance car j’ai le recul nécessaire aujourd’hui pour comprendre cela.
    Avant je me disais :  » Putain je suis maudite !  » et maintenant c’est  » Merci pour tout  »

    zenie
    le dernier article de zenie ,Si l’univers le permet alorsMy Profile

    • 18 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Comme tu dis Zénie, il faut avoir le recul suffisant pour faire le switch entre victime et responsable (toujours la même chose finalement) mais le facteur temps est vraiment important dans cette démarche.

      Pardonner demande un cheminement autant psychologique que spirituel et quand on part dans la direction du spirituel cela devient évident.

      C’est comme un fruit il faut attendre qu’il soit mûr eh bien pourt nous on doit attendre d’être suffisamment mûrs pour pardonner
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  8. 18 octobre 2012

    Nicole Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Quelle liberté quand on n’a plus de compte à régler!
    Car lorsqu’on ne pardonne pas ,on reste lié à cette personne et pardonner coupe le lien maudit. Cela n’empêche pas de retrouver une relation beaucoup plus sympa avec cette personne…
    Nicole
    le dernier article de Nicole ,Commentaires sur Techniques artistiques par sMy Profile

    • 18 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Comme tu dis Nicole,

      Je ne dirais pas que ma relation avec mon ex est sympa elle est cordiale mais c’est vraiment libérateur d’avoir réussi à lui parler sans ressentiment je ne pensais pas la chose possible quand nous avons divorcé
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  9. 18 octobre 2012

    Martine Répondre

    Bonjour

    Je découvre ces conseils sur le pardon et je vais mettre en pratique les 2 lettres.
    Ce que je me demande est : pour pardonner complètement, faut il aller voir les personnes concernées pour leur expliquer ? (en l’occurrence ma mère) mais elle est âgée, j’hésite et je ne sais comment faire, est ce important ? j’ai peur, lorsqu’elle ne sera plus la, de ne pas m’être expliqué avec elle mais peut être que le fait de ne plus avoir de colère suffira, quel est votre avis ?

    • 18 octobre 2012

      sylviane Répondre

      Non Martine, il n’est null besoin (c’est même recommandé pour être plus à l’aise) de parler avec les personnes.

      La seule chose qui est essentielle est d’écrire le nez sur le guidon, écrire, écrire dans levée de plume et ne pas penser : »qu’est)ce que je vais pouvoir dire » non si vous avez une levée de plume ARRÊTEZ et si le lendemain vous avez encore besoin décrire recommencez

      Il est essentiel d’ÊTRE DANS LE COEUR » et non dans le JE PENSE, JE VAIS DIRE sinon le pardon est dans le MENTAL donc ça ne compte pas.

      C’est précisément pour être des messages du coeur que cet exercice donne tellement de résultats

      A bientôt
      le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

      • 18 octobre 2012

        Martine Répondre

        Je comprends ce que vous voulez dire.
        Mail, lorsque ce travail sera fait, pensez vous qu’il est important de s’expliquer avec la ou les personnes concernées ?

        • 18 octobre 2012

          sylviane Répondre

          Ecoutez j’ai des dizaines pour ne pas dire des centaines d’exemples qui prouvent que tout se fait au niveau énergétique.

          Une cliente lors d’un de mes séminaires fait l’exercice elle est brésilienne, nous sommes à Porto (Nord du Portugal) sa maman avec laquelle elle entretient des rapports très difficiles et qui lui préfère sa soeur de façon éhontée est à l’intérieur du Brésil à 5 heures dePorto.

          Cette jeune femme fait l’exercice (avec beaucoup de kleenex car elle pleurait beaucoup, et en revenant le lendemain elle était RAYONNANTE.

          Bon, chacun dit comme il a passé la nuit et elle nous sort : »devinez qui m’a appelée hier soir ? » Ma mère et deveniez ce qu’elle m’a dit :

          « je n’ai pas toujours « te gentille avec toi, je le regrette et j’aimerais vraiment venir au Portugal pour que nous nous rapprochions » !!!!

          Ce qui est essentiel Matine, c’est de faire l’exercice sans attente et ne plus y penser quand les lettre sont écrites.

          Si le lendemain vous avez encore des choses à dire, vous recommencez autant de fois que nécessaires même si vous sentez en les écrivant que vous avez déjà dit cela.

          APRES VOUS OUBLIEZ COMPLETEMENT
          le dernier article de sylviane ,Découvrir ou redécouvrir les articles sur le tarotMy Profile

  10. 18 octobre 2012

    Martine Répondre

    Merci Sylviane, je vais m’y atteler

    Bonne journée 🙂

  11. Bonsoir Sylviane, Ho’oponopono n’est ni bête ni enfantin.
    Par contre, il n’y a rien de magique contrairement à ce
    qu’on aimerait croire..nettoyer les mémoires les fait resurgir
    pour que nous puissions enfin les voir autrement et les
    accepter.
    Il faut s’attendre à des mises en scènes pas piquées des
    vers lorsqu’on est prêt à faire ce travail de nettoyage!
    le dernier article de hannah@technique Tipi ,Que savez-vous de l’amour inconditionnel et du depassement de soi?My Profile

    • 28 octobre 2012

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Hannah,

      Loin de moi la pensée de trouver Ho’oponopono bête ou enfantin mais ce sont des réflexions que j’ai entendues.

      Cette méthode de « nettoyage » est absolument fabuleuse et dès qu’un souci survient allez tout le monde dit les formules (toute ma famille pratique avec bonheur cette méthode » et je ne peux que vous la recommander

      Mais je ferai un article plus détaillé dans quelques temps et comme tu le dis les situations qui surgissent parfois viennent tout à fait à point nommé pour nous faire faire ce travail de nettoyage

      Accepter sa responsabilité pour tout et tous peut en choquer plus d’un mais c’est une réalité que nous sommes tous liés, reliès

  12. 22 octobre 2012

    Sco@routine couple Répondre

    Bonjour Sylviane,

    J’ai lu «Zéro limite» de Joe Vitale et Dr. Ihaleakala Hew Len et j’ai assisté à deux séminaires, dont l’un l’année dernière donné par le Dr Hew Len lui-même. C’est la personne la plus charismatique que j’ai rencontrée. Je serais retournée à son séminaire cette année s’il avait été là. Je pratique le Ho’oponopono depuis quelques années, mais pas 24 heures par jour. J’ai sûrement énormément à nettoyer.

    J’ai entendu parler d’écrire des lettres comme tu l’expliques. Je l’ai fait une fois, mais je ne me souviens plus à quel sujet… Je pense que je vais faire l’exercice au sujet d’une personne qui m’a déçue. Je souhaiterais oublier l’incident. L’histoire me revient en tête régulièrement et ce n’est que des broutilles.

    Amicalement et bon séjour à Saigon!

    Sco! 🙂
    le dernier article de Sco@routine couple ,On ne tombe pas amoureux d’une personne, mais…My Profile

    • 28 octobre 2012

      Sylviane JUNG Répondre

      Bonjour Sco,

      Je n’avais jamais entendu parler de cette méthode mais dès que j’ai eu lu les livres sur Ho’oponopono j’y ai vu un maillon qui me manquait dans la progression pour aller mieux.

      Je ne pratique pas 24h/24h mais assez souvent en réalité dès qu’un ennui ou difficulté surgit pour moi ou les autres

      Sans attentes, cad sans se dire, : »je vais faire ça pour obtenir cela » on répète les phrases et un jour on se sent libéré du poids.

      Ça y est nous avons nettoyé les mémoires

  13. 26 octobre 2012

    Sylviane JUNG Répondre

    Bonjour à tous,

    voici un commentaire que j’ai reçu d’un lecteur assidu

    Est-il facile de pardonner ? NON.
    Est-ce indispensable pour tourner la page ? OUI
    difficile pour moi voire impossible car maintenant c’est le néant total: « Qui trop embrasse mal étreint ».

    J’avais basé ma vie sur le fait de me marier et de fonder une famille et depuis que tout a explosé, c’est le néant total. je me suis retrouvé avec un diplôme à 46 ans avec un passé médical chargé et les mêmes angoisses qu’au début de ma carrière professionnelle.

    Une fracture de la colonne et des deuils successifs m’ont achevé et depuis je me suis rendu compte que je ne savais pas, après avoir fait le bilan sur mes échecs successifs, entreprendre.

    Il m’a fallu repartir à zéro avec ma valise sous le bras et 50 euros et cela m’a couté mon mariage et beaucoup d’autres choses, j’ai passé une partie de ma vie àrendre service aux autres et je me rends compte au travers de mes lectures que je n’ai pas su m’occuper correctement du devenir de « ma famille ».

    Je me suis retrouvé divorcé en moins de temps qu’il n’en faut et sans le sou car ma formation m’avait mis à sec.

    Oublier, cela voudrait dire renier tout ce que j’ai vécu et tout ce que j’ai essayé de construire pendant près de 25 ans.

     » La phrase qui m’a achevé c’est : « J’attendais que les filles soient un peu plus grandes pour divorcer ».

    La j’ai eu l’impression que le ciel me tombait sur la tête mais à ce moment là je ne pouvais rien faire car je devais passer sur le billard et en plus à cette époque j’étais hébergé, je vous passe les détails mais le fait de se retrouver dépendant de ses parents octogénaires à plus de 40 ans il y a de quoi péter les plombs et je pense que c’est ce que j’ai fait.

    Actuellement je suis en stand by en invalidité, j’y ai sacrifié toute mon énergie dans les études, mon assurance vie et bien d’autre choses encore, cela devait me permettre de me remettre le pied à l’étrier et partir en vacances avec ma famille au lieu de cela je me suis retrouvé presque quinqua avec le rmi sans domicile fixe car j’avais été mis à la porte de la maison.

    Difficile lorsque l’on doit recevoir des réponses à des courriers, maintenant cela fait 8 ans que cela dure et à 56 ans je n’espère plus rien de la vie sinon me laisser mourir tout doucement.

    Je ne peux plus envisager autre chose à cause du divorce et maintenant les réunions de famille me sont interdites et sont pour moi synonymes de souffrance, voir d’ennui et de désespérance.

    Comment ne pas me rattacher à quelque chose qui n’existe plus, je sais maintenant que tout n’est qu’impermanence, sans doute me suis je attaché à une vision déformée de la réalité ou alors j’ai surestimé ma faculté d’adaptation????????

    Je crois que je ne le saurait jamais.

    Comment me sortir de cette impasse, car actuellement je ne peux travailler que quelques heures par jour, et je me dis que nos filles doivent bien rigoler maintenant qu’elles sont autonomes.

    Le bricoleur de service va bientôt tirer sa révérence et le pire c’est que plus j’ai tenté de parler et moins les gens me comprenaient, il faut dire que dans cette histoire je me retrouvais essentiellement entouré de femmes et peu d’hommes, j’en étais arrivé à un point ou je n’arrivais même plus à marcher tellement j’ avais mal au dos. le pire cela a été après ma fracture.

    Après mon passage sur le billard il m’était impossible de soulever une valise donc impossible d’envisager ma reconversion et là un grand vide quand on sait que je suis resté plusieurs mois en soins presque un an pour une guérison partielle et depuis 8 ans une perte de 16 kilos avec des problèmes de coliques, nerveux et j’en passe bien d’autres.

    Mon quotidien est devenu un enfer, j’ai voulu me mettre à l’informatique car je ne pouvais pas faire autre chose et il n’y avait que cela que je savais faire.

    Comment font les autres pour ne pas avoir de problèmes et pour émerger rapidement etc……………….

    Ah j’oubliais, je n’ai jamais su demander et je fume toujours malgré plusieurs tentatives infructueuses et surtout maintenant j’ai du mal à supporter cet état, je sais que c’est le sort commun de tous les hommes mais moi la solitude me tue à petit feu.

    Comment faire? Pour avoir voulu être proche de ma famille j’ai sans doute loupé des opportunités mais à ce moment là je n’en avais pas conscience et maintenant il est trop tard.

    On me dit de ne pas me raccrocher mais à part cela il n’y a rien alors comment faire ?????????????????????

    Est-il facile de pardonner ? NON.

    J’ai comme l’impression d’avoir plus à me faire pardonner qu’à pardonner moi même!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Est-ce indispensable pour tourner la page ? OUI

    En ce qui me concerne c’est une page blanche et le trou noir c’est le week end lorsque tout est calme et qu’il n’y a aucune activité et lorsque je passe chez mes parents maintenant nonagénaires, c’est terrible de voir ses parents vieillir et de voir qu’ils n’ont rien compris à ce que j’ ai voulu leur dire ainsi qu’aux autres.

  14. 18 septembre 2013

    Mugisha Louange Répondre

    je suis vraiement etonner c’est vraiement geniiiiiiiiiiiiiiiiiaaaaaaaaaaaaaal

  15. […] RANCUNE, RANCOEUR, PARDONNER […]

  16. […] Se libérer du passé et pardonner : mode d’emploi […]

  17. […] ensuite d’autres méthodes pour pardonner sur cette page ou dans un autre article Source : sos-stress.com ; wikihow.com Votez pour cet article :[Total : 3 Moyenne : 5] […]

  18. 15 mai 2017

    Renaissance Répondre

    Merci pour cet exercice qui m’a fait beaucoup de bien. je me sens en partie libérée, le temps fera le reste…

  19. 16 mai 2017

    sylviane Répondre

    C’est vrai que le temps est notre meilleur allié mais ça prend du temps ….
    le dernier article de sylviane ,Edgar Cayce un medium exceptionnelMy Profile

Déposé un commentaire de Luc mister-no-stress

Déposé un commentaire de Luc mister-no-stress Annuler

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article