Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Stoppez net stress et pensées négatives en vous amusant

L’exercice de l’alter ego est puissant, amusant et vraiment efficace mais, apparemment, certains lecteurs ne savent pas vraiment comment s’en servir alors voici quelques explications qui, je l’espère, vous permettront de l’employer avec brio en vous amusant et sans complexes.

UN EXERCICE POUR STOPPER ÉMOTIONS, PENSÉES PERTURBANTES et STRESS

Le but est de parler avec la partie de vous qui est en doute, souffrance, colère ou qui n’est pas dans son assiette. Enfin toutes les situations où le stress peut arriver à grande vitesse. Prenez-le comme un jeu, c’est-à-dire ne vous stressez pas en le faisant car ce n’est vraiment pas le but de la manœuvre. Je le prat

MODE D’EMPLOI :Vous devez d’abord choisir comment vont s’appeler les parties de vous qui vont intervenir dans ce jeu. Choisissez parmi vos prénoms ou votre nom celui qui représentera la partie inamovible (cad la partie qui s’adressera toujours à la partie en souffrance). Celui que vous « sentez » même si cela n’a pas vraiment d’importance on pourrait dire que c’est la partie MAMAN qui s’adresse à L’ENFANT en souffrance si l’explication est ainsi plus simple pour vous. Pour moi c’est Sylviane !

Ensuite choisissez lez nom ou prénom qui représentera votre partie qui souffre (on pourrait dire aussi votre enfant intérieur) pour moi c’est JUNG, donc Sylviane demande toujours à Jung colère, Jung triste ou Jung qui n’est pas dans son assiette ce qui se passe.

Un exemple : je suis subitement en proie au doute et la peur me saisit donc JE STOPPE NET et ça pourrait donner quelque chose comme ça

Sylviane : Mais Jung qu’est-ce qui se passe ?

Sylviane : Mais Jung qu’est-ce qui se passe ?
Jung : j’ai peur de dire à X que je ne veux pas aller dîner chez eux …
Sylviane : et tu as peur de quoi ?
Jung : j’ai peur qu’il le prenne mal …
Sylviane : et ça ferait quoi s’il le prenait mal ?
Jung : mais c’est un ami et ne pas aller à sa fête d’anniversaire c’est pas chouette …
Sylviane : et que crains-tu finalement ?
Jung : j’ai peur qu’il pense que je ne suis pas vraiment son amie, qu’il soit déçu et qu’il ne m’aime plus …
Sylviane : penses-tu réellement que s’il est ton ami il cessera de t’aimer parce que tu ne vas pas à son anniversaire ?
Jung : non, c’est bête en réalité je sais qu’il comprendra que je suis très fatiguée.

Conclusion : j’ai réussi à clarifier mes pensées, écouter mes besoins et éloigner le stress. Je me suis surtout rendue compte que je me prenais le chou pour rien? Ah ces fiches pensées !!!

la clé anti-stress
   la clé anti-stress

Autre exemple : une situation familiale me rend très triste et je ne sais pas vraiment comment faire par rapport à ça.

Sylviane : Mais Jung qu’est-ce qui se passe ?
Jung : la situation avec X me rend vraiment triste, très triste même …
Sylviane : est-ce que tu peux faire quelque chose pour changer ça ?
Jung : j’ai déjà essayé de lui parler un nombre incroyable de fois, j’ai médité, conversé avec X  et finalement j’ai l’impression de me heurter à un mur d’incompréhension …
Sylviane : est-ce que tu es vraiment certaine d’avoir tout tenté ?
Jung : oui, vraiment et rien ne bouge X parle sans arrêt de la même chose et à chaque fois je pleure après nos conversations ..
Sylviane : alors si rien ne bouge alors que tu as essayé tout un tas de trucs pour faire évoluer la situation,  pourquoi continues-tu à t’obstiner  ?
Jung : parce que je me dis qu’un jour peut-être il va s’apercevoir de son erreur et que tout deviendra formidable entre nous  …
Sylviane : et ça fait combien de temps que ça dure ?
Jung : pouhhh !!! des années et des années
Sylviane : tu es en train de me dire que finalement tu es un peu « masochiste » non ?
Jung : non, mais je suis thérapeute alors si je n’arrive pas à régler cette situation familiale ce n’est pas très fort non ???
Sylviane : donc si j’ai bien compris Jung, tu te martyrises depuis des années pour te prouver que tu es une bonne thérapeute, est-ce que tes clients te disent cela, que tu n’es pas une bonne thérapeute ?
Jung : mais non pas du tout au contraire … tout ça c’est dans ma tête ça n’a rien à voir, je ne peux pas décider pour l’autre mais ça n’a rien à voir, tu as raison je suis « maso », tu parles d’un truc !!!

Conclusion : là encore, j’ai réussi à clarifier le problème. Je me suis surtout rendue compte que si je ne pouvais pas changer X, bien sûr,  je pouvais, MOI, changer MES PENSÉES PAR RAPPORT À LA SITUATION et surtout ne plus ruminer sur le sujet et être en paix. Ah ces fiches pensées !!!

 

exercices

C’est à vous !

Dès que quelque chose vous perturbe, dès que vous sentez venir doute ou émotion négative bref dès que l’équilibre intérieur est rompu STOP et commencez à parler avec VOUS-MÊME.

Bon je sais qu’au début, vous aurez l’impression d’être un peu « gaga » (quand même se parler à soi-même tout de même …), mais passez outre et entamez le dialogue avec votre alter ego croyez-moi vous ne le regretterez jamais même si vos premiers pas avec lui ou elle semblent un peu surréalistes … parole de Jung! Vite vous vous rendrez compte que finalement c’est amusant …

Vous pouvez offrir le livre LA MAGIE DE L’INTUITION en cliquant sur le lien après l’article et, si vous voulez qu’il soit dédicacé, indiquez-le au moment du paiement.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

4 Réponses to “Stoppez net stress et pensées négatives en vous amusant”

  1. 4 décembre 2016

    Dzoltan Répondre

    Bonjour Sylviane,
    Par la même occasion je souhaite également un bonjour à Jung…..

    Je te remercie pour ta vidéo. Tu sais que j’ai débuté avec le TM depuis plus de trois ans. Quelques temps plus tard je me suis rendu compte que je me parlais à haute voix, généralement sur ma terrasse!! Au secours, Dzoltan tu deviens dingue fut mon premier réflexe. Une certaine panique a commencé à m’envahir quand je réitérais ce mono-dialogue. J’osais pas en parler à qui que ce soit. Grands moments de solitude. Fallait que je trouve une parade. La seule piste qui m’est venue à l’horizon fut de comprendre qu’il fallait vivre l’instant présent. Bien Dzoltan tu avances. Et puis patatra le dialogue pouvait resurgir surtout après un questionnement existentiel ou lors de méditation pour approfondir certains tirages. Je t’avoue que j’aimais bien ces moments de partage avec mon alter-ego (merci à toi de m’avoir appris ce terme, surtout sur ce que cela représente) mais j’attribuais ces moments à des passages vers la folie tout en constatant un certain relâchement sur ma prise de tête de départ. Alors j’ai laissé venir ces moments tout en me disant « si mes voisins m’entendent ils vont me cataloguer dans l’annuaire psychiatrique » Maintenant je m’isole au cas où cela me surprend à mon insu surtout si je souhaite faire le point avec question-réponse à la clef.
    Merci je me sens moins seul et tu m’apportes un soulagement sur ma problématique.

    Je te souhaite le meilleur,
    Dzoltan

  2. 5 décembre 2016

    sylviane Répondre

    Bonjour

    je comprends ô combien ce que tu commentes car à force de parler avec Jung j’en étais arrivée à le faire partout et spontanément jusqu’au jour où je le fais devant une dame qui me dit : »ah vous parlez avec là-haut !!! » là-haut je lui réponds oui vous canalisez et vous recevez les messages de vos guides. Bon ) partir de ce moment je me suis dis « ma petite Jung, que les gens pensent que tu as un petit vélo qui tourne là-haut ou qu’ils pensent que tu reçois 5/5 les messages des guides ou des voix tu t’en fiches l’essentiel est que tu saches en temps réel ce qui te perturbe. Ainsi soit-il et franchement ça marche et c’est devenu un jeu bien rigolo avec junguette
    le dernier article de sylviane ,A magia da intuiçaoMy Profile

  3. […] L’ALTER EGO […]

  4. […] Pourquoi est-ce que ??? ».  Non arrêtez-vous tout de suite et allez parler avec votre alter ego comme je vous l’ai indiqué dans un de mes derniers articles, restez dans cette émotion et […]

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article