Les Pensées

« Avec nos pensées, nous créons le monde » – Bouddha

Les Chats

Le ronron du chat apaise et diminue le stress

Le Sourire

« Le bonheur arrive à ceux qui rient » – Proverbe japonais



Stress-catastrophe

Connaissez-vous la chanson d’Aznavour « BON ANNIVERSAIRE » ?

Dans la chanson, le couple, dont c’est l’anniversaire de mariage, est censé passer une bonne soirée avec théâtre, restaurant. Enfin, un bon moment.

Or, patatras, la femme, stressée – pourquoi on se le demande – attend la robe qui ne vient pas. Les cheveux s’en mêlent et refusent de se laisser coiffer.

Unknown

Le stress monte crescendo et quand finalement la robe arrive, la femme est de plus en plus nerveuse et le mari, sans doute aussi gagné par le stress ambiant, casse la fermeture éclair.

C’est le scénario tout à fait classique de millions de gens mariés ou en couple.

Catastrophe. Pleurs. Soirée gâchée.

Ce qui devait être une soirée agréable devient une séance de pleurs et de regrets.

Cette histoire vous rappelle quelque chose ?

Aznavour aurait dû appeler sa chanson « L’ART DE FICHER EN L’AIR UN MOMENT HEUREUX ».

MAIS QU’EST-CE AU JUSTE QUE LE STRESS ?

C’est selon, le dictionnaire Petit Robert : « une réaction de l’organisme à une agression, un choc physique ou nerveux. Situation de tension traumatisante pour l’individu ».

Donc, dans le cas de cette histoire, pensez-vous réellement que la femme avait subi un choc physique ou nerveux.

En d’autres mots y avait-il sujet à se stresser ? Franchement ?

La femme aurait pu dire « je suis vraiment énervée » ou « cette robe qui n’arrive pas, ça m’énerve ».

 

Mais qu’a-t-elle fait ?

Ce que nous faisons des milliers de fois dans notre vie. Nous faisons une montagne d’une taupinière et mobilisons toutes nos énergies dans la rumination du problème (c’est-à-dire dans la non-résolution) plutôt que d’ envisager comment surmonter, la difficulté.

NOUS NOUS GÂCHONS LA VIE souvent pour des broutilles.

Aujourd’hui nous nous assimilons au stress. On ne dit plus : « j’ai des soucis », on dit « JE SUIS STRESSE ».

Autrefois, lorsque l’on disait « j’ai des problèmes », il était sous-entendu qu’ils étaient extérieurs à nous.

Peut-être que ces soucis ne seraient pas pas faciles à résoudre mais, implicitement, on cela voulait dire qu’il y aurait probablement une solution.

Aujourd’hui, nous somme dans l’ÊTRE, mon ÊTRE est dans le STRESS, mon ÊTRE NE PEUT PAS RÉSOUDRE CETTE DIFFICULTÉ.

Et si c’est l’ÊTRE qui est en cause alors c’est une autre paire de manches. C’est une démarche autrement plus douloureuse. C’est comme s’il fallait extraire un nodule (le stress) de notre organisme

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

LivroEm3D

Description de l'auteur

2 Réponses to “Stress-catastrophe”

  1. C est bien vrai avant on disait j’ai des soucis, j’ai ceci ou cela qui me tracasse pas je suis stressee. tout nous stresse aujourd hui c est deprimant……a bientot pour le prochain article

    • 9 juin 2011

      Mavrick Répondre

      Great coommn sense here. Wish I’d thought of that.

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article